L’astronaute Thomas Pesquet a quitté la Station spatiale internationale

WELCOME BACK L’astronaute de 43 ans a passé quelque 200 jours en orbite pour sa deuxième mission dans l’espace

Manon Aublanc
— 
L'astronaute français Thomas Pesquet à bord de la Station spatiale internationale (ISS) le 3 septembre 2021.
L'astronaute français Thomas Pesquet à bord de la Station spatiale internationale (ISS) le 3 septembre 2021. — EUROPEAN SPACE AGENCY / AFP

Après six mois en orbite, le Français Thomas Pesquet a quitté, avec trois autres astronautes - le Japonais Akihiko Hoshide et les Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur –, la Station spatiale internationale (ISS) à bord de la capsule de SpaceX, ce lundi soir, entamant un voyage retour vers la Terre de plusieurs heures, a annoncé la Nasa.

Le désamarrage de la capsule Dragon a eu lieu à l’heure prévue, 19h05 GMT (20h05 heure de Paris). Elle va désormais entamer un voyage de plusieurs heures, qui commencera par une manœuvre inhabituelle : elle fera le tour de la Station spatiale afin de la photographier, apportant ainsi de précieuses informations aux équipes de la Nasa sur ses équipements extérieurs.

Du matériel et des expériences scientifiques

Le vaisseau effectuera ensuite une descente vertigineuse, freiné par son entrée dans l’atmosphère puis par d’immenses parachutes, avant d’amerrir au large de la Floride, a priori à 03h33 GMT mardi (4h33, heure de Paris), soit à l’aube en France. L’amerrissage, qui promet d’intenses secousses, est une première pour l’astronaute français. Lors de sa précédente mission en 2016-2017, il avait atterri dans les steppes kazakhes avec un Soyouz russe.

Une fois que la capsule aura « tapé » la surface de la mer («splashdown » en anglais), elle flottera, et l’équipage sera récupéré au plus vite par des navires positionnés à proximité qui les ramènera sur la terre ferme. A bord du vaisseau de la société d’Elon Musk se trouvent aussi 240 kg de matériel et d’expériences scientifiques, sur lesquelles les quatre astronautes se sont penchés à bord de ce laboratoire volant.