Thomas Pesquet va devenir le premier Français aux commandes de la Station spatiale internationale

C'EST QUI LE BOSS ? Thomas Pesquet sera le 53e astronaute à commander la Station spatiale internationale, mais le tout premier Français

B.C.
— 
Ce 4 octobre, Thomas Pesquet prend le commandement de l'ISS.
Ce 4 octobre, Thomas Pesquet prend le commandement de l'ISS. — © ESA/NASA/ 2021
  • Ce lundi, Thomas Pesquet devient le commandant de bord de la Station spatiale internationale.
  • Il est le 53e astronaute à remplir cette mission, mais seulement le premier Français.
  • En cas d’urgence à bord, il devra diriger les opérations, il a aussi la mission de jouer les ambianceurs au sein de l’ISS pour que tout le monde s’entende bien.

Il ne fêtera pas ça en grande pompe, avec petits fours et champagne. Non, seul le tintement d’une petite cloche, un héritage du tout premier à avoir occupé le poste en 2000, marquera ce lundi 4 octobre l’intronisation de Thomas Pesquet au titre de commandant de la Station spatiale internationale.

Une formalité au sein de l’ISS puisqu’il sera le 53° astronaute à détenir ce titre. Mais pour la fierté nationale, c’est un jour important car l’astronaute d’origine normande est le premier Français à accéder à cette fonction, et seulement le 4e Européen.

Il succédera ainsi à 21h20, heure de Paris, au Japonais Akihiko Hoshide avec qui il a fait le voyage à bord du Crew Dragon en avril dernier. Ce n’est pas la première passation de pouvoir entre les deux hommes, ces derniers ayant symboliquement passé le relais des Jeux olympiques dans l’espace entre Tokyo et Paris en août dernier.

Le boss à bord en cas d’urgence

Cette nouvelle mission n’est pas juste symbolique. Si le directeur de vol, au sol, « reste le "chef", qui guide toutes les opérations », indique le Cnes, le commandant de bord doit veiller à ce que tous les membres de l’ISS soient opérationnels. Il doit aussi surveiller que le monde confiné de la Station reste un endroit paisible où l’entente est au beau fixe entre les différents astronautes de nationalité différente.

S’il venait à y avoir un incendie ou un problème, Thomas Pesquet devra coiffer sa casquette de boss et diriger les opérations, en respectant un ordre bien précis : sauver l’équipage, l’ISS puis la mission. « Commander l’ISS ; c’est une responsabilité. Une responsabilité, et une grande fierté ! », indique Frank de Winne, premier astronaute européen à avoir endossé ce rôle en 2009.

Une nouvelle mission pour le Français, qui pourra échanger dès le lendemain sur son sentiment avec 200 élèves, du primaire au lycée, rassemblés à la Cité de l’espace, avant son retour sur Terre d’ici quelques semaines.