Tourisme spatial : La fusée de SpaceX a décollé de Floride avec ses quatre touristes

ESPACE Pour la première fois, quatre novices vont passer trois jours en orbite autour de la Terre sans aucun astronaute professionnel à bord

20 Minutes avec AFP
— 
SpaceX envoie des touristes en orbite autour de la Terre — 20 Minutes

Les voyages dans l’espace viennent de franchir une nouvelle étape historique. Quatre touristes américains ont débuté mercredi un incroyable voyage en apesanteur dans un vaisseau de SpaceX, où ils doivent passer trois jours en orbite autour de la Terre sans aucun astronaute professionnel à bord. Ils doivent voyager plus loin que la Station spatiale internationale (ISS), à une orbite visée de 575 km. Ils feront chaque jour environ 15 fois le tour du globe.

La fusée Falcon 9 a décollé à l’heure prévue, 20h02 (02h02 en France jeudi) depuis la mythique aire de lancement 39A du centre spatial Kennedy en Floride, dans un grondement et une boule de feu illuminant la nuit. Quelques minutes plus tard, le premier puis le second étage de la fusée se sont séparés, laissant la capsule Dragon et ses passagers seuls dans le cosmos.

Après avoir reçu la visite d’Elon Musk, patron de SpaceX et de Tesla, les quatre passagers sont montés vers 16 heures dans des Tesla blanches, sous le soleil et les applaudissements d’une petite foule, pour rejoindre le bâtiment où ils ont ensuite enfilé leur combinaison faite sur mesure. Puis ils ont rejoint le pas de tir, ont embarqué, et après une série de vérifications des systèmes, l’écoutille de la capsule a été fermée.

Trois places offertes par un milliardaire de 38 ans

La mission a été affrétée par Jared Isaacman, 38 ans, patron d’une entreprise de services financiers et pilote aguerri. Le prix qu’il a payé n’a pas été dévoilé, mais se compte en dizaines de millions de dollars. Il a également offert trois autres sièges à des inconnus.

Hayley Arceneaux, rescapée d’un cancer pédiatrique, est une assistante médicale de 29 ans. Elle est la plus jeune Américaine à se rendre dans l’espace, et la première personne avec une prothèse. Chris Sembroski, 42 ans, est un ancien de l’armée de l’Air américaine qui travaille désormais dans l’industrie aéronautique. Enfin, Sian Proctor, professeure de sciences de la Terre de 51 ans, avait failli en 2009 être sélectionnée pour devenir astronaute pour la Nasa. Elle est seulement la quatrième femme Afro-Américaine à aller dans l’espace.

Le vœu de Musk d’une humanité multiplanétaire

Baptisée Inspiration4, la mission est censée incarner un pas vers une démocratisation de l’espace, en prouvant que le cosmos n’est pas réservé qu’à des équipages d’astronautes triés sur le volet et formés durant des années. Pour SpaceX, il ne s’agit rien de moins que d’un premier pas vers une humanité multiplanétaire, la vision ultime d’Elon Musk.

« Le décollage d’Inspiration4 nous rappelle ce qui peut être accompli lorsque nous nous associons à l’industrie privée », a pour sa part tweeté mercredi le patron de la Nasa, Bill Nelson. SpaceX a déjà envoyé 10 astronautes vers l’ISS pour le compte de la Nasa lors de trois précédentes missions habitées, et prévoit par la suite d’autres vols de tourisme spatial. Le prochain dès janvier 2022, avec trois hommes d’affaires à bord.