Une partie d'une fusée chinoise va retomber sur Terre... mais on ne sait pas où

CONQUETE SPATIALE Pour l’astrophysicien Jonathan McDowell, il y a de fortes chances qu’elle retombe dans la mer, l’océan recouvrant 71 % de la planète

T.C.

— 

Décollage de la fusée chinoise Longue-Marche 5B, à Wenchang le 29 avril 2021.
Décollage de la fusée chinoise Longue-Marche 5B, à Wenchang le 29 avril 2021. — /AP/SIPA

Une partie d’une fusée chinoise, qui a lancé un module de sa future station spatiale, devrait retomber sur la terre le 10 mai prochain, à deux jours près… sans que l’on sache précisément où. Certains experts, interrogés par le journal britannique The Guardian, craignent qu’il ne s’écrase sur une zone habitée. « Ce n’est potentiellement pas bon, a déclaré Jonathan McDowell, astrophysicien au Centre d’astrophysique de l’Université Harvard. La dernière fois qu’ils ont lancé une fusée Longue Marche 5B, de grandes et longues tiges de métal volaient dans le ciel et ont endommagé plusieurs bâtiments en Côte d’Ivoire. »

Baptisé Longue-Marche 5B, le lanceur a été envoyé dans l'espace le 29 avril dernier depuis la ville de Wenchang, dans la province chinoise de Hainan. Le lancement de la fusée faisait partie de 11 missions prévues dans le cadre de la construction de la station spatiale chinoise, baptisée Tiangong (Palais céleste), qui doit être achevée fin de 2022. Après que le module Tianhe s’est détaché, Longue-Marche 5B est entré en orbite sur lui-même, de façon incontrôlée. Impossible désormais de prédire où il atterrira lorsqu’il sera attiré par l’atmosphère terrestre.

« Négligence de la part de la Chine »

Pour Jonathan McDowell, il y a de fortes chances qu’il retombe dans la mer, l’océan recouvrant 71 % de la planète. Mais, poursuit-il, d’autres morceaux de la fusée suivront. Ils causeront « l’équivalent d’un petit accident d’avion éparpillé sur 100 miles ».

Il déplore une « négligence de la part de la Chine » : « On ne laisse pas tomber délibérément du ciel des objets de plus de 10 tonnes de manière incontrôlée. »