20 Minutes : Actualités et infos en direct
ESPACEThomas Pesquet publie une photo de Paris depuis l'espace

ISS : L'astronaute français Thomas Pesquet publie une photo de Paris depuis l'espace

ESPACELa ville de Paris a réagi à la photographie en répondant par un émoji
Thomas Pesquet dans l'ISS lors de sa première mission.
Thomas Pesquet dans l'ISS lors de sa première mission. - ESA - CNES / ESA - CNES
Manon Aublanc

M.A.

La deuxième d’une longue série (on l’espère). L’astronaute français Thomas Pesquet, qui a rejoint la Station spatiale internationale (ISS) samedi, a partagé, ce mercredi sur son compte Twitter, une photo de Paris prise depuis l’espace.

« J’ai eu droit à un passage à la verticale de Paris, par un temps parfait… Je ne pouvais pas rater ça ! » a tweeté Thomas Pesquet. Et ce n’est pas pour déplaire à la ville de Paris, qui a réagi à la photographie en répondant par un émoji.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Une mission de six mois

Mardi, l’astronaute français avait ouvert le bal en publiant une photographie de la Normandie, dont il est originaire.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Vendredi, une fusée SpaceX a décollé en Floride avec quatre astronautes à bord, dont le Français Thomas Pesquet, en direction de la Station spatiale internationale, pour une mission de six mois. Pendant sa mission de six mois, l’équipe sera chargée de mener une centaine d’expérimentations scientifiques. Parmi les préférées, selon Thomas Pesquet, l’examen des effets de l’apesanteur sur les organoïdes cérébraux (de mini-cerveaux créés en laboratoire).

Les scientifiques espèrent que ces recherches pourront aider les agences spatiales à se préparer aux missions qui exposeront les équipes aux difficultés de l’espace pour de longues périodes, et même à aider à combattre les maladies du cerveau sur Terre. Autre élément important de la mission : la mise à niveau du système d’alimentation solaire de la station en installant des nouveaux panneaux compacts qui se déroulent comme un énorme tapis de yoga.

Sujets liés