La Terre, Vénus et Jupiter alignés depuis Mars ? Une image belle, mais fausse

FAKE OFF Un fake intersidéral

Mathilde Cousin

— 

L'image circule depuis plusieurs années.
L'image circule depuis plusieurs années. — Capture d'écran Twitter
  • La Terre, Vénus et Jupiter vus depuis Mars ? L'image circule sur les réseaux sociaux.
  • Comme on avait un léger doute à 20 Minutes (trop beau pour être vrai, etc.), on a demandé à des spécialistes.
  • Leur verdict ? Une image « louche » et un « fake ».

C’est beau, mais c’est faux. Non, ce n’est pas un sac siglé LV que vous avez ramené d’Ibiza, mais une image qui montrerait la Terre, Vénus et Jupiter presque alignés depuis la planète Mars.

L’image, qui circule depuis plusieurs années, a connu un regain de popularité alors qu’un cinquième robot de la Nasa, Perseverance, s'est posé depuis presque une semaine sur la planète rouge (et ce mardi, il nous a même envoyé du vrai son martien).

Gare aux couleurs.
Gare aux couleurs. - Capture d'écran Twitter

20 Minutes a demandé à des spécialistes de décrypter cette image douteuse.

FAKE OFF

Il s’agit d’un « fake », plutôt « grossier », explique Patrick Thollot, professeur agrégé en Sciences de la terre et de l’univers.

Le ciel, qui apparaît nuageux et couvert, est douteux, car « le ciel n’est jamais couvert sur Mars », souligne-t-il. Tout au plus, un léger voile blanchâtre de nuages de haute altitude peut y apparaître. Avec ces nuages, les planètes devraient être cachées, or elles apparaissent sur l’image.

Des couleurs hors sol

Si l’on suppose que le ciel n’est pas couvert, cela signifierait qu’il s’agirait d’un ciel nocturne sombre et orange. Or, « sur Mars le ciel nocturne est noir, comme sur Terre ». Ces couleurs sur l’image supposent que les nuages sont éclairés par une source lumineuse. « Sur Terre cela arrive souvent : les nuages sont éclairés par-dessous par les lumières artificielles des villes. Mais bien sûr, il n’y a aucune source de lumière la nuit à la surface de Mars », rappelle-t-il.

Si l’on baisse les yeux et observe le sol, la couleur de celui-ci cloche. « Le sol est bien trop rouge vif, alors que celui de Mars est d’un orangé entre la brique et le sable : cela laisse penser que le sol, comme le ciel, a été colorisé artificiellement, détaille Patrick Thollot. On devine vaguement un sol qui pourrait être celui photographié par une mission martienne ancienne (Viking ou Pathfinder), en résolution dégradée. »

La Nasa, forte en com', n’aurait pas manqué de relayer une telle image

Un tel alignement de ces planètes est-il possible ? Théoriquement, oui, avance Sandrine Guerlet, chercheuse au CNRS en planétologie, qui juge l’image « louche ». Toutefois, cela ne s’est pas produit récemment, souligne-t-elle. « Ce type de rapprochement apparent, nommé "conjonction planétaire" par les astronomes, est relativement courant, au moins dans un cas de deux planètes à la fois, complète Patrick Thollot. En avoir trois proches est un peu plus rare, et encore plus pour quatre ou cinq planètes ! »

Tous deux soulignent qu’une telle image, si elle avait été capturée par un des robots envoyés en mission sur Mars, n’aurait pas manqué d’être diffusée par la Nasa. Or, l’agence spatiale américaine n’a jamais publié une telle image.

Dernier détail troublant, deux lettres en bleu « NE », sont visibles en bas de l’image. Selon le magazine Discover, elles seraient l'abréviation de « Nord Est » et indiqueraient que l’image provient d’un logiciel de planétarium.

Méfiance donc, et pour voir des images de Mars - authentiques celles-ci – rendez-vous ici.