Perseverance sur Mars : La Nasa dévoile une photo époustouflante de la descente du rover

ESPACE Le robot américain, qui va rechercher de possibles traces de vie passée, s'est posé avec succès sur la planète rouge, jeudi

Philippe Berry

— 

Photo du rover de la Nasa Perseverance juste avant son atterrissage sur Mars, le 18 février 2021.
Photo du rover de la Nasa Perseverance juste avant son atterrissage sur Mars, le 18 février 2021. — Nasa/JPL

La Nasa n'a pas traîné. Moins de 24 heures après l'atterrissage réussi de Perseverance sur Mars, l'agence spatiale américaine a dévoilé une photo de son rover pendant sa descente, juste avant le touchdown.

On voit l'approche finale du cratère de de Jezero, et le rover avec ses six roues, encore attaché par des câbles à son jet pack. Au moment où la photo a été prise, Perseverance était déjà séparé de son parachute et du bouclier thermique. Avec ses huit rétrofusées, le jet pack a permis au rover de se poser en douceur. Puis les câbles ont été relâchés, puis le jet pack est parti s'écraser un peu plus loin.

Lundi, la Nasa devrait dévoiler une vidéo complète de l'atterrissage. Perseverance embarque au total 23 caméras, et sept étaient actives pendant la descente. Ça sera la première fois que l'on voit une vidéo de l'approche de la planète rouge en haute définition et avec le son. Pour Curiosity, la Nasa n'avait proposé qu'une animation faite de photos.

Quête de la vie passée

Après la première image en noir et blanc de jeudi, la Nasa a également partagé une autre image de surface de Mars en haute définition et un gros plan de roches.

Photo prise par le rover de la Nasa Perseverance à la surface de Mars le 18 février 2021.
Photo prise par le rover de la Nasa Perseverance à la surface de Mars le 18 février 2021. - Nasa/JPL

Selon les chercheurs, le cratère de Jezero abritait sans doute un lac de 50 km de large il y a 3,5 milliards d'années. Après avoir vérifié que tous ses instruments fonctionnent, Perseverance va se mettre au travail dans les prochaines semaines et analyser des roches avec sa Supercam, un instrument franco-américain qui peut déterminer leur composition chimique et minéralogique à distance avec son laser et plusieurs spectromètres.

Ce n'est que dans plusieurs mois que Perseverance commencera ses prélèvements dans ce qui était sans doute le delta d'une ancienne rivière. Les scientifiques cherchent des biosignatures, comme des traces de vie microbienne fossilisées. Malheureusement, l'analyse ne pourra pas se faire sur place. Les prélèvements seront stockés dans des tubes hermétiques et ramenés sur Terre par une future mission. Si tout va bien en... 2031. Il faudra donc patienter un peu pour savoir si la vie a existé ailleurs que sur Terre.