Une petite fille est effrayée par une réplique à échelle 1:1 d'un Tyrannosaure Rex exposée à l'O2 Arena de Londres, le 18 mars 2009.
Une petite fille est effrayée par une réplique à échelle 1:1 d'un Tyrannosaure Rex exposée à l'O2 Arena de Londres, le 18 mars 2009. — A. DENNIS / AFP

SCIENCES

Paléontologie : Les bébés tyrannosaures mesuraient la taille d'un chien

Les recherches sur les jeunes tyrannosaures sont particulièrement complexes, aucun œuf n’ayant encore été découvert

Des chercheurs de l’Université d’Édimbourg ont récemment examiné des restes de dinosaures retrouvés à Morrin, Alberta (Canada) et au Montana (États-Unis). Comme ils l’expliquent dans les résultats de leur étude publiée dans le Canadian Journal of Earth Sciences et relayée par CNN, il s’agit des premiers fossiles connus de bébés tyrannosaures.

Moins d’un mètre

À partir d’une griffe et d’une petite mâchoire inférieure, l’équipe de scientifiques a créé des scanners 3D permettant de reconstituer leurs propriétaires sur ordinateur. Leur analyse tend à montrer que les spécimens de cette espèce, qui évoluait il y a plus de 70 millions d’années, ne mesuraient qu’environ 91 cm de long une fois sortis de leur œuf, soit à peu près la taille d’un chien de race Border Collie. À l’âge adulte, ils pouvaient pourtant atteindre 13 mètres et peser environ huit tonnes.

Aucun paléontologue n’a encore retrouvé d’œufs de tyrannosaure, mais cette découverte pourrait aider à les repérer à l’avenir. « Les bébés de dinosaures sont très rares », a expliqué à CNN l’auteur principal de l’étude. Il est plus facile de retrouver des gros spécimens, car leurs os sont plus solides.

Des dents particulières

Les scientifiques ont également appris que les dents des bébés tyrannosaures étaient différentes de celles des adultes. Néanmoins, ils étaient capables de chasser peu de temps après l’éclosion. Reste désormais à déterminer avec précision le nombre de jours qu’ils passaient à l’intérieur de leur coquille.

Début 2019, plusieurs scientifiques s’étaient déjà penchés sur les très jeunes tyrannosaures. Ils avaient alors découvert que leur corps était recouvert d’un fin duvet, semblable à celui d’un bébé autruche.