Chypre : Un sanctuaire d'Apollon perdu depuis 1885 retrouvé lors de fouilles

ARCHÉOLOGIE Ce sanctuaire d’Apollon, situé à Chypre, a été fouillé en 1885 avant que son emplacement ne soit perdu jusqu’en octobre 2020

20 Minutes avec agence
— 
Des archéologues réalisent des fouilles  - Illustration
Des archéologues réalisent des fouilles - Illustration — ERIC CABANIS / AFP

Une équipe d’archéologues allemands a retrouvé en octobre dernier le site d’un sanctuaire d’Apollon à Fragkissa (Chypre). Ces vestiges avaient été découverts et fouillés en 1885 mais avaient depuis été perdus, rapporte Le Figaro.

Après la (re) découverte, des fouilles ont été menées cet automne par des archéologues allemands, précise le département des Antiquités de la République de Chypre. Grâce à plusieurs sondages, ils ont pu relever des tessons de céramiques, des fragments de figurines en terre cuite ainsi que des vestiges statuaires en calcaire.

De nouvelles fouilles menées au printemps

Tous ces éléments correspondent aux objets découverts lors de la première fouille de 1885. Ces pièces avaient été mises au jour et distribuées dans plusieurs musées. Les équipes d’archéologues des universités de Francfort et de Kiel ( Allemagne) ont d’ores et déjà prévu de réaliser de nouvelles fouilles au printemps 2021.

Selon les spécialistes, ce sanctuaire d’Apollon, situé près de la cité antique de Tamasso, serait l’un des plus importants ensembles sacrés de l’antiquité chypriote. Il aurait été occupé depuis l’âge du fer, de la période archaïque (VIIIe – Ve siècles av. J.-C.) à la période hellénistique (IVe – Ier siècle av. J.-C.), précise Le Figaro.