SpaceX : La fusée Starship prête à décoller pour un premier vol à haute altitude

ESPACE Avec son nez en forme de cône, le prototype baptisé SN8 va atteindre 15 kilomètres d’altitude et revenir sur Terre

20 Minutes avec Agence

— 

Elon Musk veut envoyer la fusée la fusée jusqu’à 15 kilomètres.
Elon Musk veut envoyer la fusée la fusée jusqu’à 15 kilomètres. — Miguel Roberts/AP/SIPA

Le projet Starship avance. Elon Musk a annoncé sur Twitter mercredi 25 novembre que le dernier prototype de la fusée Starship allait s’envoler la semaine prochaine, rapporte Numerama. Le patron de SpaceX a souligné que le prototype baptisé SN8 (pour Serial Number 8) avait parfaitement réussi le test de mise à feu statique. La prochaine étape est un vrai tir qui emmènera la fusée jusqu’à 15 kilomètres. Une altitude jamais atteinte par une fusée Starship.

Ce vol est important. Elon Musk a précisé les objectifs : il s’agit de vérifier le bon fonctionnement des trois moteurs durant la montée, des ailerons sur la carlingue, la transition entre les différents réservoirs et d’assurer un atterrissage. C’est l’une des particularités des fusées SpaceX. Elles reviennent sur Terre pour être récupérées et ainsi être réutilisées.

Un vrai nez et des ailerons

Le SN8 est un prototype plus évolué que les précédents, grâce à son nez formé d’un cône et ses ailerons latéraux. Ce profilage devrait lui permettre d’atteindre les 15 kilomètres qui sont visés, soit une hauteur également atteignable par des avions. C’est moins que les 18.000 mètres annoncés en septembre par Elon Musk.

Starship est l’avenir de SpaceX. La fusée va permettre d’emmener des personnes et des charges utiles vers l’ISS, des spatioports flottants ou encore vers la lune mais aussi Mars. Le lanceur pourra transporter « plus de 100 tonnes de charge utile en orbite terrestre basse ou 21 tonnes en orbite de transfert géostationnaire », précise Numerama.

1 chance sur 3 de réussir l’atterrissage

Quand un internaute demande à Elon Musk de se prononcer sur les chances de revoir la fusée SN8 en un seul morceau, le patron de SpaceX indique : « Peut-être une chance sur 3 ». Le patron annonce que beaucoup de choses « doivent bien se passer » pour que la mission réussisse.