La Lune pourrait être plus jeune de 85 millions d'années, selon une étude

ASTRONOMIE Une estimation erronée de la durée de solidification d’un océan de magma lunaire expliquerait l’erreur de datation

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'une nuit de pleine lune.
Illustration d'une nuit de pleine lune. — Xavier Francolon/SIPA

Des chercheurs affirment que la Lune s’est formée il y a 4,425 milliards d’années et qu’elle est donc plus jeune de 85 millions d’années que ce que les scientifiques pensaient jusqu’ici. La différence serait due à une évaluation erronée du temps qu’il a fallu à une masse de magma présente sur notre satellite pour se solidifier, expliquent les auteurs d’une étude publiée dans Science Advances le 10 juillet dernier.

Les spécialistes du Centre Aérospatial Allemand et de l’université du Münster indiquent avoir utilisé un nouveau modèle numérique pour affiner leur estimation. « Les résultats de notre modèle montrent que l’océan de magma de la Lune a perduré longtemps et qu’il lui a fallu près de 200 millions d’années pour se solidifier intégralement et créer le manteau » lunaire, précise dans un communiqué Maxime Maurice, coauteur des travaux. « D’autres modèles donnaient une durée de solidification de 35 millions d’années seulement », détaille Nicola Tosi, également impliqué dans l’étude.

Les destins liés de La Lune et de la Terre

« En comparant la composition avérée de roches lunaires avec la composition de l’océan de magma prédite par notre modèle, nous avons pu retracer l’évolution de l’océan depuis sa création, quand la Lune s’est formée », résume Sabrina Schwinger, autre coautrice.

Les chercheurs avancent une chronologie différente donc mais évoquent une succession d’événements conforme à l’hypothèse la plus largement admise pour expliquer la formation de la Lune. La protoplanète Theia serait entrée en collision avec la Terre alors que cette dernière était encore jeune, générant des débris à l’origine de notre satellite naturel. Ce dernier a été soumis à un tel niveau de chaleur qu’un océan de magma de 1.000 kilomètres de long s’est développé.