Canada : Des oiseaux modifient leur chant sur tout le continent, un phénomène jamais observé avant

ÉVOLUTION En vingt ans, le chant des Bruants à gorge blanche s’est modifié, d’abord dans l’ouest du Canada, avant de se propager à des milliers de kilomètres

20 Minutes avec agence

— 

Un Bruant à gorge blanche.
Un Bruant à gorge blanche. — Image par skeeze de Pixabay

C’est une observation qui n’avait jamais été effectuée en biologie : le chant de certains oiseaux, les Bruants à gorge blanche, a évolué à l’échelle d’un continent à partir d’un petit groupe localisé, rapporte Numerama. Le phénomène a commencé dans l’ouest du Canada dans les années 1990.

Une partie de ces oiseaux a légèrement modifié son chant, qui se terminait par trois notes. Progressivement, leur phrasé a fini par se modifier de façon à terminer par deux notes. Si cette évolution n’est pas spécialement rare, note le média spécialisé, ce qui est plus intéressant est la propagation de cette modification à des oiseaux vivant à plusieurs milliers de kilomètres de là.

Ce nouveau chant devient la norme

« En 2014, tous les oiseaux que nous avons enregistrés en Alberta chantaient ce dialecte de l’Ouest, et nous avons commencé à le voir apparaître dans des populations aussi éloignées que l’Ontario, qui se trouve à 3.000 kilomètres de chez nous », explique Ken Otter, auteur d’une étude sur le sujet publiée jeudi dernier dans Current Biology.

L’apprentissage de ce nouveau dialecte se ferait via les zones d’hivernages, qui sont des endroits où des oiseaux venus de régions différentes se rencontrent. « Nous savons que les oiseaux chantent dans les aires d’hivernage, donc les jeunes mâles peuvent être capables de capter de nouveaux types de chants s’ils passent l’hiver avec des oiseaux d’autres régions dialectales », ajoute Ken Otter. Désormais, le nouveau chant est en passe de supplanter l’ancien, selon les observations effectuées.