La Nasa veut collecter un échantillon de l’astéroïde Bennu en octobre prochain

ESPACE Le 20 octobre, la Nasa tentera de récupérer un échantillon de Bennu en vue de le ramener sur Terre

20 Minutes avec agence

— 

La sonde OSIRIS-REx va tenter de prélever un échantillon de l'astéroïde Bennu (illustration).
La sonde OSIRIS-REx va tenter de prélever un échantillon de l'astéroïde Bennu (illustration). — AP/SIPA

Dans le cadre de sa mission OSIRIS-REx, la Nasa va tenter de récolter un échantillon de l’astéroïde Bennu en vue de le ramener sur notre planète. Il s’agit de la toute première tentative de collecte d’échantillon destinée à revenir sur Terre jamais organisée par l’agence spatiale américaine. Ce premier essai aura lieu le 20 octobre prochain, a annoncé ce mercredi la Nasa dans un communiqué.

L’astéroïde Bennu dont la trajectoire coupe l’orbite de la Terre, se serait formé en même temps que les planètes de notre système solaire. Comme l’explique le site Numerama, son exploration pourrait permettre d’avancer sur les connaissances concernant les origines de ces planètes.

Un échantillon de quelques dizaines de grammes

Actuellement en orbite autour de Bennu, la sonde spatiale OSIRIS-REx a pour mission de prélever un échantillon d’environ 60 grammes, directement à la surface de l’astéroïde. Le site de prélèvement, baptisé Nightingale, se trouve dans un cratère de 140 mètres de largeur.

Si tout se passe bien, un mécanisme dédié d’OSIRIS-REx entrera en contact avec la surface de l’astéroïde pendant environ 5 secondes, le temps d’envoyer une décharge d’azote sous pression et de récupérer un échantillon de matière.

Répétition en août prochain

À l’origine, ce prélèvement était programmé pour le 25 août. Mais les contraintes imposées par l’épidémie de coronavirus ont obligé l’agence spatiale à décaler la mission, afin de permettre aux équipes de se préparer correctement.

Une ultime répétition est prévue le 11 août prochain : à cette occasion, la sonde spatiale effectuera les trois premières manœuvres prévues lors de la collecte d’échantillon, à seulement 40 mètres de la surface de l’astéroïde. La mission OSIRIS-REx devrait ensuite quitter l’astéroïde à la mi-mai 2021.