VIDEO. SpaceX transportera pour la première fois des astronautes vers l’ISS le 27 mai

ESPACE Il s’agit du premier vol habité américain depuis la retraite des navettes de la Nasa il y a près de 10 ans

20 Minutes avec AFP

— 

SpaceX a procédé à un vol d'essai de sa capsule Crew Dragon le 19 janvier 2020.
SpaceX a procédé à un vol d'essai de sa capsule Crew Dragon le 19 janvier 2020. — SPACEX

Le 21 juillet 2011, la navette Atlantis se posait pour la dernière fois sur le tarmac de Cap Canaveral. Depuis la fin du programme, les Américains dépendaient des fusées russes Soyouz pour se rendre dans la Station spatiale internationale. Ça va changer le 27 mai : SpaceX transportera deux astronautes américains vers l’ISS avec sa nouvelle capsule Crew Dragon, a annoncé le chef de la Nasa vendredi – une première pour une entreprise privée.

« Le 27 mai, la Nasa va de nouveau lancer des astronautes américains à bord d’une fusée américaine depuis le territoire américain ! », a tweeté Jim Bridenstine, administrateur de l’agence spatiale. La Nasa visait le mois de mai pour cette mission, et a maintenu le calendrier malgré la pandémie de Covid-19. Les astronautes Robert Behnken et Douglas Hurley s’entraînent depuis des années pour cette mission de démonstration, la première avec des humains à bord, et que les Etats-Unis attendaient avec impatience pour s’émanciper de la dépendance à la Russie.

Reports et retard pour la Nasa

Ils s’installeront dans la capsule Crew Dragon, version adaptée de la capsule cargo Dragon qui ravitaille l’ISS en matériel et nourriture depuis 2012, et qui sera fixée au sommet de la fusée rodée de SpaceX, la Falcon 9. Le décollage est prévu le 27 mai à 16H32 (22h32 heure de Paris) depuis le mythique pas de lancement 39A du centre spatial Kennedy en Floride. Le même pas d’où partaient les astronautes d’Apollo pour la Lune. Ils iront s’amarrer à l’ISS au bout de 24 heures. Mais la durée de leur mission n’a pas encore été définie. Il y a en ce moment un Américain et deux Russes dans la station.

La mission sera un événement historique pour la Nasa, qui a peiné à tourner la page des navettes spatiales. Elles ont transporté les astronautes américains pendant trente ans, mais deux ont explosé, et elles ont été remisées en juillet 2011. Dans la foulée, la Nasa a annulé son programme Constellation puis l’a remplacé par le Space Launch System (SLS) qui a pris du retard, avec un premier vol repoussé à plusieurs reprises. Il aura sans doute lieu en 2021, ce qui pourrait faire prendre du retard au retour des astronautes sur la Lune avec le programme Artemis toujours fixé à 2024.

Vol d’essai réussi pour SpaceX

Pour l’instant, la Nasa a choisi SpaceX et le géant Boeing pour un contrat de plusieurs milliards de dollars. SpaceX a développé Crew Dragon, et Boeing la capsule Starliner. Mais Boeing a partiellement échoué dans une mission à vide en décembre qui a révélé de dangereux problèmes de logiciels et de communications, et Starliner va devoir refaire un vol non habité.

La société d’Elon Musk, qui a aussi fondé le constructeur de voitures électriques Tesla, pourrait donc accomplir l’exploit de devenir la première entreprise privée à transporter des astronautes dans l’espace.

Crew Dragon a réussi une répétition générale de cette mission avec un mannequin à bord en mars 2019. La capsule s’était amarrée à l’ISS, à plus de 400 kilomètres de la Terre, et y avait passé six jours avant de revenir amerrir dans l’Atlantique, ralentie par des parachutes, comme les capsules Apollo.