Un animal qui n’a pas besoin d’oxygène pour survivre, l’étrange découverte des chercheurs

DECOUVERTE Contrairement à ce que croyaient les chercheurs, les organismes multicellulaires n’ont pas tous besoin d’un système de respiration aérobie pour exister

20 Minutes avec agence
— 
Henneguya salminicola n'a pas besoin d'oxygène pour survivre (illustration).
Henneguya salminicola n'a pas besoin d'oxygène pour survivre (illustration). — Pixabay / Martin Str

Des chercheurs annoncent avoir découvert une espèce animale qui présente la particularité de ne pas avoir besoin d’oxygène pour vivre. Il s’agit du parasite Henneguya salminicola, qui fait partie de la même famille que les méduses, indiquent les scientifiques dans une étude publiée ce lundi dans PNAS.

Les travaux relayés par Numerama montrent « que la respiration aérobie, l’un des chemins métaboliques les plus importants, n’est pas omniprésente » chez les organismes multicellulaires. C’est pourtant ce que les scientifiques croyaient jusqu’ici. Après avoir passé au crible l’ADN d’Henneguya salminicola, les spécialistes ont donc cru avoir fait une erreur.

De nombreuses interrogations

L’absence de gêne respiratoire et de génome mitochondrial a finalement été confirmée. Les auteurs de l’étude avancent que le parasite disposait d’un système respiratoire aérobie lors des étapes précédentes de son développement. Il l’a ensuite perdu. Les scientifiques estiment qu’il est possible que l’animal se soit, au fil du temps, reposé sur les fonctions des organismes qu’il infeste.

Les chercheurs indiquent ne pas avoir réussi à déterminer de quelle manière Henneguya salminicola assure sa survie sans oxygène. Leur découverte permet cependant d’envisager de manière différente les processus d’évolution des espèces qui peuplent la planète, voire le monde extraterrestre.