La photo de la surface solaire prise par le téléscope Daniel K. Inouye à Hawaï.
La photo de la surface solaire prise par le téléscope Daniel K. Inouye à Hawaï. — NSO/NSF/AURA

ETOILE

Astronomie : Un télescope hawaïen prend en photo l’étrange surface du Soleil

C'est bien la preuve qu'il n'est pas rond et tout jaune

Le New York Times le compare à un « pot de pop-corn en pleine cuisson ». Cette nouvelle photo du Soleil a été prise par le télescope solaire terrestre Daniel K. Inouye (DKIST), basé à Hawaï. C’est la photo la plus précise jamais prise de notre astre, qui devrait nous aider à mieux le comprendre, selon Futura Sciences.

Chaque amas que l’on aperçoit sur cette photo prise le 10 décembre mesure environ un millier de kilomètres de diamètre : ce sont des cellules de convection qui constituent la surface de l’étoile. Elles sont en perpétuelle évolution, se déforment, disparaissent et apparaissent en fonction des réactions thermonucléaires qui ont lieu sous la surface du Soleil, transformant chaque seconde cinq millions de tonnes d’hydrogène en énergie pure. Cette énergie ressort en poches de gaz bouillonnant, criblé de tempêtes magnétiques, explique le New York Times.

Un miroir de 4,2 mètres de diamètre

Ces images, partagées par l’Association des universités de recherche en astronomie (AURA) et la Fondation nationale pour la science (NSF) des Etats-Unis, proviennent de l’un des tout premiers essais du nouveau télescope. Encore en construction à Hawaï, il est destiné à mieux comprendre le Soleil et son champ magnétique. Avec un miroir primaire actif de 4,2 mètres de diamètre, c’est le plus grand télescope solaire du monde, qui pourra observer des détails grands d’une trentaine de kilomètres. Il doit entrer en service cet été.