SpaceX échoue à récupérer le « nez » d’une fusée Falcon 9 après un décollage en Floride

ESPACE Il s’agit d’un événement relativement courant lors de lancements de fusées dans l’espace

20 Minutes avec agence

— 

Une fusée Falcon 9 de SpaceX décolle de la station de Cap Canaveral en Floride, le 7 août 2018.
Une fusée Falcon 9 de SpaceX décolle de la station de Cap Canaveral en Floride, le 7 août 2018. — John Raoux/AP/SIPA

Une fusée Falcon 9 de SpaceX a été lancée ce lundi depuis la base spatiale de Cape Canaveral en Floride (Etats-Unis). Si l’objectif de mettre sur orbite un satellite a été atteint, un incident est survenu, rapporte Business Insider.

En effet, la fusée a perdu son « nez », une partie de l’appareil destinée à protéger la charge utile. S’il est assez courant que cette partie de l’engin, destinée à protéger la charge utile, se détache de l’appareil, elle aurait cette fois-ci due être récupérée par SpaceX.

SpaceX veut concevoir des fusées réutilisables

Deux bateaux-drones, baptisés Ms Tree et Ms Chief, devaient en effet récupérer les deux morceaux du « nez » qui s’était scindé en deux. Pour ce faire, de grandes toiles avaient été déployées entre les navires dans l’océan Atlantique. Mais sur Twitter, SpaceX a avoué avoir manqué de peu les deux parties du carénage (le vrai nom de cette partie de la fusée).

Pour l’entreprise d’Elon Musk, il est important de récupérer le plus de composants possible car l’un des objectifs de SpaceX est de concevoir des appareils réutilisables afin de réduire le coût des vols dans l’espace. Ce lancement d’une fusée Falcon 9 devait être celui au cours duquel le plus de composants devaient être récupérés après coup, précise The Verge. Ce sera donc pour une prochaine fois.