Australie : Un des champignons les plus toxiques au monde découvert, loin de sa zone d’origine

MORTEL Cette découverte étend « considérablement » l’aire de répartition de ce champignon, selon les spécialistes australiens

20 Minutes avec agences

— 

Illustration d'un champignon.
Illustration d'un champignon. — ALLILI MOURAD/SIPA

L’un des champignons les plus dangereux au monde a été découvert pour la première fois en Australie, soit à des milliers de kilomètres de sa zone d’origine, les montagnes japonaises et coréennes. C’est un photographe qui l’a immortalisé dans le Queensland, à l’extrême-nord du pays.

Ce spécimen de « podostroma cornu-damae », ou « cornes de daim rutilantes », a ensuite été identifié par des chercheurs, a annoncé ce jeudi l’Université James Cook (JCU). Selon un mycologiste, la découverte du champignon en Australie étend « considérablement » son aire de répartition.

Plusieurs décès au Japon et en Corée

Les « cornes de daim rutilantes » sont le seul champignon connu dont les toxines peuvent être absorbées à travers la peau. Sa consommation peut générer vomissements, diarrhées, fièvre. Sans traitement, son ingestion peut aboutir à des défaillances d’organes, des dégâts au cerveau ou la mort.

En Corée et au Japon, plusieurs personnes sont mortes après en avoir consommé par erreur. Le fait de pouvoir trouver cette dangereuse espèce de champignons en Australie « montre que nous avons encore beaucoup à apprendre au sujet des champignons », selon le mycologiste de JCU.