Plus de 800 astéroïdes pourraient peut-être toucher la Terre dans les cent prochaines années, selon l’ESA

ESPACE L’hypothèse d’une collision de ces objets célestes avec la terre « ne peut être écartée » mais demeure « improbable », indique l’Agence spatiale européenne.

20 Minutes avec agence
— 
Illustration, impact astéroïde-terre
Illustration, impact astéroïde-terre — DAVID/N.A.S.A./SIPA

La Terre sera-t-elle un jour touchée par un objet céleste ? Pas moins de 878 astéroïdes ont récemment été identifiés par l’Agence spatiale européenne (ESA) comme ayant une probabilité « non-nulle » de percuter la Terre.

L’organisme européen a annoncé ce mardi avoir établi une « liste des risques ». Celle-ci répertorie tous les météores dont l’éventualité d’un impact avec notre planète sur les cent prochaines années « ne peut être écartée » bien qu’elle soit « improbable », précise le communiqué de l’ESA, relayé par Presse-Citron.

Beaucoup de travail en vue sur les astéroïdes

La déclaration de l’ESA arrive au début d’une période de plusieurs jours marqués, en Europe, par une « rare convergence d’activités liées aux astéroïdes ». L’agence rappelle qu’à cette occasion, les plus grands astronomes du monde se réunissent à trois endroits pour « organiser l’effort de l’humanité en matière de défense face aux objets célestes dangereux ».

La démarche en elle-même est une preuve que l’être humain est désormais capable de « de faire quelque chose contre les astéroïdes à risque », poursuit le communiqué. La collision d’un astéroïde, même de taille réduite, avec la Terre, pourrait conduire à la destruction de zones habitées entières.

Des experts de l’ESA et de la Nasa participent ainsi à des ateliers et des réunions organisés à Rome et en Allemagne. Parmi les sujets abordés lors de ces rencontres, on trouve l’échec de la détection de l’astéroïde 2006 QV89, les stratégies de communication publiques et médiatiques, ainsi que les relations entre l’ESA et les autorités locales en matière de protection des populations.