La Nasa et l’Esa s’associent pour dévier des astéroïdes potentiellement dangereux

ESPACE L'objectif est de rassembler les compétences des différentes agences spatiales pour trouver un moyen d'écarter les astéroïdes potentiellement dangereux à l'avenir

20 Minutes avec agence
— 
La mission vise à  envoyer un engin autoguidé baptisé DART dont la mission est de percuter la Lune de l'astéroïde Didymos.
La mission vise à envoyer un engin autoguidé baptisé DART dont la mission est de percuter la Lune de l'astéroïde Didymos. — SIPANY/SIPA

Du 11 au 13 septembre, un séminaire réunissant la Nasa, l’ESA et d’autres agences spatiales du monde entier, se tiendra à Rome. L’objectif est de discuter de la mission « Asteroid Impact Deflection Method » (AIDA). Lancée en 2015, elle a pour objectif de trouver des moyens de dévier des astéroïdes potentiellement dangereux pour la Terre, rapporte le site Engadget.

Didymos, une cible relativement facile

D’ici octobre 2022, cette mission prévoit d’envoyer deux engins en direction de l’astéroïde binaire Didymos. Le premier d’entre eux, baptisé DART, devra entrer en collision avec l’astéroïde tandis que le deuxième, CubeSat, sera chargé d’analyser les effets à court terme de cet impact. Ensuite, l’Agence spatiale européenne enverra un nouvel engin nommé Hera, en 2024, afin d’étudier les effets à long terme de cette collision.

La Nasa et l’ESA ont choisi l’astéroïde Didymos car il est lent. Elles espèrent ainsi pouvoir changer son orbite grâce à l’impact, explique Clubic. L’objectif est donc de commencer les expérimentations avec une cible relativement facile.