Cette peau artificielle réagirait 1.000 fois plus vite que la peau humaine

ETUDE Des chercheurs de Singapour ont testé une peau artificielle ultrasensible qui pourrait révolutionner les prothèses

20 Minutes avec agence

— 

Les chercheurs ont placé la peau artificielle sur une prothèse de main pour la tester.
Les chercheurs ont placé la peau artificielle sur une prothèse de main pour la tester. — Capture d'écran YouTube / NUSLife

Une équipe de chercheurs de l’Université nationale de Singapour a mis au point une peau artificielle aux capacités étonnantes. Capable de détecter la température, la pression et la flexion, elle réagirait également bien plus vite que la peau humaine, indique l’étude publiée dans la revue Science Robotics.

Recouverte de capteurs

Fabriquée en caoutchouc et en matière plastique composite, cette peau est recouverte de capteurs d’un millimètre carré. Chacun d’entre eux a des caractéristiques uniques. Dès que l’un d’eux est sollicité, il envoie une impulsion électrique qui lui est spécifique à une vitesse qui serait 1.000 fois supérieure à celle du système nerveux sensoriel humain.

Pour mener à bien leurs travaux, les chercheurs ont placé cette peau sur une prothèse de main qui a ensuite saisi une tasse de café chaud. Les trois principaux types de sensations attendues auraient bien été enregistrés : texture, pression et température.

Pour améliorer les prothèses

Les résultats sont encourageants. Les concepteurs de cette peau artificielle ultrasensible imaginent plusieurs applications de leurs travaux, notamment en robotique avec des machines ainsi capables de mieux appréhender leur environnement.

Pour les humains, cette peau pourrait aussi permettre d’améliorer les prothèses et d’offrir de meilleures sensations aux patients.