Un astéroïde passe très près de la Terre, sans être repéré par les scientifiques

ESPACE L'objet, de la taille d'un terrain de foot, est passé à un cinquième de la distance Terre-Lune

L.Br.

— 

Image d'illustration d'un astéroïde dans l'espace.
Image d'illustration d'un astéroïde dans l'espace. — JPL-Caltech/N.A.S.A./SIPA

Il a surpris la communauté scientifique. L’astéroïde 2019 OK a frôlé la Terre le 25 juillet, passant entre la planète bleue et la Lune. De la taille d’un terrain de football, ce caillou était assez gros pour détruire une ville, explique  Futura Sciences.

Ce géocroiseur, qui mesure entre 57 et 130 mètres de diamètre, est passé à 77.000 km de la Terre, soit environ un cinquième de la distance Terre-Lune. L’astéroïde est arrivé à pleine vitesse vers la Terre, à 24 km par seconde sans avoir été repéré par les télescopes pourtant braqués sur l’Univers, du fait de sa petite taille. Les scientifiques l’ont remarqué il y a un mois seulement, mais ne l’ont qualifié d’astéroïde que 24 heures avant son passage à proximité de la Terre.

30 fois l’énergie de la bombe d’Hiroshima

Cet astéroïde de la famille Apollon est qualifié de « city killer », c’est-à-dire qu’il aurait été capable de détruire une ville en cas de collision avec la Terre. En explosant dans l’atmosphère, un géocroiseur de cette taille aurait libéré environ 30 fois l’énergie de la bombe d’Hiroshima.

Dans le Washington Post, l’astronome Alan Duffy a souligné l’importance d’investir dans une « approche globale dédiée » à la détection des astéroïdes car « tôt ou tard, il y en aura une avec notre nom dessus », conclut-il.