SpaceX: Bientôt les premiers tests pour StarHopper, version réduite de la future fusée Starship

ESPACE Les essais seront en fait des « bonds » allant de 500 m à 5 km d’altitude

20 Minutes avec agence

— 

Le prototype de la fusée Starship.
Le prototype de la fusée Starship. — Miguel Roberts/AP/SIPA

SpaceX lance enfin les essais de décollage et d’atterrissage de sa fusée Starship. Le module StarHopper, déclinaison « basique » de la fusée, effectuera ses premiers tests à Boca Chica, au Texas ( Etats-Unis), rapporte The Verge.

L’aéronef est plus simple et légèrement moins grand que l’original, qui constitue l’étage supérieur de la fusée Big Falcon Rocket (BFR). Cette dernière a été conçue pour emmener un jour ses passagers vers la Lune et vers Mars.

Surveillance des pieds

Aucune date officielle n’a été avancée par l’entreprise d’Elon Musk pour ces tests. Mais le comté où ils auront lieu a pris un arrêté de fermeture des routes dans la zone de Boca Chica le 28 mai. Les essais sont destinés à évaluer les performances du StarHopper à basse altitude (500 m) et haute altitude (5 km).

Des tests au sol avaient déjà été effectués en avril. Lors de ces futurs « bons aériens », les trois pieds du vaisseau seront observés de près par les concepteurs de la fusée. Il faut en effet s’assurer de leur capacité à soutenir la fusée lors de son atterrissage sur Terre et d’imaginer comment ils se comporteront sur d’autres planètes ou satellites.