Lune: Les traces du crash de la sonde Beresheet retrouvées par un module de la Nasa

ESPACE Les chercheurs de la Nasa ignorent cependant si le crash a créé un nouveau cratère à la surface de notre satellite

20 Minutes avec agence

— 

L'une des dernières photos de la Lune prise par la sonde israélienne Beresheet avant son crash, le 11 avril 2019.
L'une des dernières photos de la Lune prise par la sonde israélienne Beresheet avant son crash, le 11 avril 2019. — AFP

Le 11 avril dernier, la sonde Beresheet s’est écrasée sur la Lune. Et la Nasa a enfin retrouvé sa trace. Ce mercredi, l’agence spatiale américaine a dévoilé un cliché pris par son module Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) montrant le point d’impact de la sonde israélienne.

La sonde israélienne s’est écrasée près de la mer lunaire de Sérénité. La photo témoignant du crash a été prise par le module de la Nasa à 90 km d’altitude au-dessus de la Lune le 22 avril, soit onze jours après l’accident, rapporte Numerama.

Un cratère ou une simple entaille ?

Sur l’image, on voit une zone sombre de 10 m de large représentant le lieu du crash. La Nasa estime que cette couleur sombre correspond à « une surface devenue rugueuse à cause d’un atterrissage brutal, […] moins réfléchissante qu’une surface propre et lisse ».

On ignore si la chute de la sonde a créé un nouveau cratère. Si c’est le cas, ce dernier est trop petit pour être visible à une telle distance. Les chercheurs de la Nasa pensent que ce crash a aussi pu créer une simple entaille, en raison du poids de la sonde et de sa faible vitesse au moment de l’impact. L’entreprise SpaceIL qui avait lancé la sonde n’est pas découragée pour autant et prévoit d’envoyer prochainement un « Beresheet 2 » sur la Lune.