La planète Mars
La planète Mars — NASA/JPL-CALTECH

INSOLITE

Mars: L'agence spatiale européenne organise un concours pour envoyer votre voix sur la planète rouge

Les candidats pourront enregistrer de la musique avec des paroles, des messages originaux ou de simples sons

Le concours est ouvert aux « citoyens de la planète Terre ». A l’occasion de la préparation de la mission Exomars 2020, l’Agence spatiale européenne ( ESA) vous propose d’envoyer le son de votre voix ou un message audio sur Mars.

Attention, vous avez jusqu’au 20 avril pour tenter votre chance en vous portant candidat. Onze fichiers audio de 30 secondes seront sélectionnés pour être envoyés sur la planète rouge. Un seul sera rediffusé sur Terre, et servira à tester un instrument scientifique.

Une fusée rejoindra Mars en 2021

Une fusée russe Proton-M doit quitter la Terre mi-2020 pour rejoindre Mars en 2021. Elle emportera une plateforme d’atterrissage ainsi qu’un robot mobile européen qui tentera de trouver des signes de vie passée sur Mars en forant la surface.

La plateforme, nommée « Kazachok », comprendra notamment un instrument tchèque qui cherchera à déterminer s’il y a des éclairs sur Mars, en mesurant des fluctuations du champ magnétique dans la gamme des fréquences audibles.

« Vous pouvez enregistrer n’importe quoi »

Pour réaliser cette mission, « nous avons besoin de stocker des données test dans la mémoire de l’instrument pour les rediffuser sur Terre et vérifier qu’il fonctionne bien », explique Ondrej Santolik, chercheur principal sur l’instrument. « Plutôt que de prendre des données au hasard, nous en avons profité pour en faire une opération de sensibilisation du public », poursuit-il.

Pour participer, les Terriens doivent envoyer leur candidature et leur fichier audio sur le site mars.vesmir.cz, du journal scientifique tchèque Vesmir. « Vous pouvez enregistrer n’importe quoi, de la musique avec des paroles, des messages ou des sons simples. Nous préférons des messages originaux et ceux qui porteront un message valable pour le monde actuel et pour l’humanité », expliquent les organisateurs. « Messages offensants, vulgaires ou banals » s’abstenir, précisent-ils.