Espace: Une énorme explosion de météorite repérée avec trois mois de retard par la Nasa

ESPACE L'énergie dégagée par cette explosion a pourtant été équivalente à dix fois la bombe d'Hiroshima...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un météorite avant sa désintégration dans l'atmosphère.
Illustration d'un météorite avant sa désintégration dans l'atmosphère. — REAU ALEXIS/SIPA

Comment a-t-on pu la rater ? Le 18 décembre dernier, une météorite a explosé à seulement 25 km de la Terre, avant que ses débris ne tombent dans la mer de Béring. La Nasa n’a pris conscience de l’événement que le 18 mars, soit trois mois plus tard, révèle la BBC.

Il s’agit pourtant de la deuxième explosion la plus puissante sur les trois dernières décennies. L’énergie dégagée correspondait en effet à dix fois la bombe d’Hiroshima. « Pour notre défense, il y a beaucoup d’eau sur cette planète », a ironisé Kelly Fast, scientifique de la Nasa.

Peu de risques d’accidents

Ce sont finalement des satellites de l’US Air Force qui ont découvert l’explosion de cette météorite au large du Kamtchatka (Russie). Selon les éléments relevés par les experts, l’objet céleste mesurait moins de 120 m de diamètre et a chuté à une vitesse de 32 km par seconde. Mais les chercheurs sont unanimes : il n’y a pas de quoi s’inquiéter, ce genre de phénomène est très rare.

Pour représenter un danger, différents paramètres doivent être réunis : la trajectoire, le point de chute, l’inclinaison ou la composition de la météorite. S’il est fait « principalement de fer, le risque est plus grand », explique l’astrophysicienne Antonella Barrucci au micro de RTL. « Mais il n’est globalement pas énorme, comparé au risque d’avoir un accident de voiture, par exemple. »