Thomas Pesquet choisi pour retourner «très bientôt» dans l'espace

MISSION L'astronaute français, originaire de Rouen, avait déjà passé six mois à bord de la Station spatiale internationale en 2017...

L.Br. avec AFP

— 

Thomas Pesquet le 2 juin 2017 au Kazakhstan.
Thomas Pesquet le 2 juin 2017 au Kazakhstan. — SHAMIL ZHUMATOV / POOL / AFP

L’astronaute Thomas Pesquet devrait retourner « très bientôt » dans l’espace, a déclaré ce mardi la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche Frédérique Vidal.

Le directeur général de l’Agence spatiale européenne (ESA) Jan Wörner « a proposé à Thomas Pesquet de retourner très bientôt dans l’espace, pour un vol dont la date devrait bientôt être fixée avec nos partenaires internationaux », a-t-elle dit en présentant ses vœux à la presse. Thomas Pesquet est susceptible de partir dès la fin 2020 ou le début de 2021, sous réserve de l’accord de la Nasa et du déroulement du planning des missions de l’ISS.

Le dixième français dans l’espace

Benjamin du corps européen des astronautes, Thomas Pesquet, qui aura 41 ans fin février, a volé une première fois dans la Station spatiale internationale, pendant près de 200 jours, du 20 novembre 2016 au 2 juin 2017.

Dès son retour sur terre en 2017, l’astronaute français se disait déjà prêt à retourner dans l’espace. « On peut peut-être imaginer que je retournerai dans l’espace assez rapidement. Cela fera un nouveau challenge », a-t-il ajouté. Le Français, qui fait partie de la promotion 2009 des astronautes européens, va devoir reprendre rapidement ses entraînements.

Ingénieur et pilote de ligne, Thomas Pesquet a démontré, à l’occasion de son premier vol, ses talents pour communiquer et partager son expérience en postant notamment de nombreuses photos sur les réseaux sociaux. Il est le dixième Français à être allé dans l’espace. Le dernier avant lui était Léopold Eyharts, pour un vol de 48 jours en 2008.