Astronomie: Il y aurait bien un trou noir intermédiaire au centre de notre galaxie

ESPACE Les chercheurs l’ont repéré en observant les mouvements de deux formes gazeuses dans une nébuleuse…

20 Minutes avec agence

— 

Un trou noir en train d'avaler une étoile.
Un trou noir en train d'avaler une étoile. — AFP PHOTO / SHEFFIELD UNIVERSITY / MARK A. GARLICK

Un trou noir se baladerait dans notre galaxie. C’est le résultat d’une étude de scientifiques japonais, publiée le 27 décembre sur la plateforme arXiv.org. Il serait en errance « dans le centre galactique », au niveau du centre de rotation du disque de la Voie lactée, rapporte Numerama.

Le trou noir a été repéré en mai 2018 grâce au télescope géant ALMA, situé au Chili. Les chercheurs ont d’abord détecté des « flux de gaz en orbite autour d’un objet massif invisible ». Ils ont ensuite distingué deux formes gazeuses provenant d’une même nébuleuse qu’ils ont nommées « ballon » et « ruisseau ».

Une présence encore à confirmer

En observant attentivement leurs déplacements, les astronomes se sont aperçus que ces mouvements s’articulaient autour d’un centre. Pour eux, la « source gravitationnelle massive [cachée] dans le ballon » devrait être un trou noir intermédiaire.

Les trous noirs intermédiaires font plusieurs milliers de masses solaires. Ils se situent entre les trous noirs stellaires (entre 3 à 5 masses solaires) et les trous noirs supermassifs (au moins un million de masses solaires). Ils sont moins souvent observés que les deux autres formes de trous noirs.

Ce n’est toutefois pas la première fois qu’une telle présence est suspectée dans la Voie lactée. En 2005 et 2016, d’autres travaux scientifiques ont tenté de confirmer la présence d’un trou noir intermédiaire au centre de notre galaxie. Les chercheurs japonais espèrent que de nouvelles observations viendront corroborer leur hypothèse.