ISS : Le trou découvert sur un vaisseau Soyouz aurait bien été percé de l’intérieur

ESPACE Les enquêteurs vont désormais tenter de savoir si le trou résulte d’un accident ou d’un acte volontaire…

20 Minutes avec agence

— 

La station spatiale internationale (ISS), à 400 kilomètres de la Terre.
La station spatiale internationale (ISS), à 400 kilomètres de la Terre. — RANDY BRESNIK / NASA / AFP

Le trou découvert le 30 août dernier sur la paroi d’une capsule Soyouz arrimée à la Station Spatiale Internationale (ISS) a été percé depuis l’intérieur du module, a indiqué ce lundi 24 décembre Sergei Prokopyev.

Le cosmonaute, en mission dans la station, a effectué une sortie dans l’espace le 12 décembre afin d’observer la cavité. Cette brèche, repérée et colmatée par l’équipage de l’ISS, avait causé une fuite et une légère dépressurisation.

Un acte volontaire ?

Cité par Associated Press, le spécialiste russe n’a émis aucune hypothèse sur l’origine de ce trou. « C’est maintenant la responsabilité des groupes d’enquête de déterminer quand le trou a été fait », a déclaré Sergei Prokopyev.

Les autorités devront déterminer si la capsule a été endommagée sur terre ou dans l’espace, mais aussi si la dégradation résulte d’un accident ou d’un acte volontaire. Les autorités russes avaient évoqué en septembre la possibilité d’un sabotage mais la Nasa avait estimé que rien n’accréditait cette thèse.

Sergei Prokopyev et ses confrères, l’Américaine Serena Aunon-Chancellor et l’Allemand Alexander Gerst, sont rentrés sur Terre jeudi 20 décembre sans encombre à bord de la capsule Soyouz.