Retour sur la Lune: La Nasa choisit 9 entreprises qui travailleront pour elle

ESPACE Ces neuf sociétés se livreront à des compétitions pour construire les différents appareils nécessaires au projet lunaire…

20 Minutes avec agences

— 

Illustration de la pleine lune.
Illustration de la pleine lune. — Nasa/SIPANY/SIPA

La Nasa a annoncé ce jeudi avoir choisi neuf entreprises privées pour construire des atterrisseurs et livrer du matériel sur la Lune. Selon Jim Bridenstine, administrateur de la Nasa, l’entreprise veut que « de multiples fournisseurs se concurrencent sur les coûts et les innovations ».

La Nasa poursuit ainsi son changement de modèle, en achetant des services plutôt qu’en développant elle-même fusées et appareils. Une technique qui permet de réduire « les coûts et les risques », a poursuivi l’administrateur. Ainsi, le transport des astronautes sera assuré, à partir de 2019, par SpaceX et Boeing.

Retour sur la Lune à la fin des années 2020

En 2017, Donald Trump a signé une directive ordonnant à la Nasa de retourner sur la Lune – première étape avant un voyage vers Mars – en s’appuyant sur le secteur privé. Pour Jim Bridenstine, cette arrivée sur Mars devrait se faire au milieu des années 2030, un calendrier très ambitieux.

Les neuf sociétés sélectionnées sont : Astrobotic, Deep Space Systems, Draper, Firefly, Intuitive Machines, Lockheed Martin, Masten Space Systems, Moon Express et Orbit Beyond. Elles font désormais partie du catalogue de la Nasa, qui organisera de multiples compétitions et appels d’offres entre elles.

La Nasa prévoit d’envoyer d’abord du matériel sur la Lune, puis de construire une station en orbite lunaire à partir de 2022. L’année suivante, une fusée emmènera des astronautes autour de la Lune. L’atterrissage sur la Lune ne devrait pas être possible avant la fin des années 2020.