Un «ouragan de matière noire» déferlerait actuellement sur la Terre

ASTRONOMIE La Terre est traversée par un flux de matière noire qui déferle à la vitesse de 500 kilomètres par secondes...

20 Minutes avec agence

— 

La Terre vue d'un satellite. Illustration.
La Terre vue d'un satellite. Illustration. — PureStock - Sipa

On ne peut ni la voir, ni la ressentir, mais elle est là. Tel un monstrueux ouragan, de la matière noire se déverse sur la Terre à la vitesse de 500 kilomètres par seconde selon les calculs des scientifiques, rapporte RTL, ce jeudi. Inutile pour autant de trembler, elle est parfaitement inoffensive.

Grâce au mouvement des étoiles

Si la matière noire est énigmatique pour le commun des mortels, elle ne l’est pas pour les scientifiques. Bien qu’elle n’interagisse pas avec la matière « ordinaire » (ou baryonique) qui émet des rayonnements, on peut déduire sa présence sur la base des mouvements des étoiles et des galaxies, note SciencePost.

C’est d’ailleurs en observant le mouvement stellaire que les astronomes ont pu déceler que notre système solaire était en plein milieu d’un événement spatial impliquant la matière noire.

Une bataille galactique

L’événement qui se produit actuellement trouve son origine il y a plusieurs milliards d’années. Dans ce lointain passé, notre galaxie happait une autre plus petite sans faire de quartier, en aspirant la plupart de ses étoiles.

De cette collision galactique, il resterait aujourd’hui un flux stellaire décelé en 2017 par la mission Gaia. Baptisé S1, il est composé d’environ 30.000 étoiles en mouvement associées à la matière noire. C’est ce flux qui est traversé par la Terre.

Une opportunité pour les scientifiques

Cette traversée cosmique va permettre de mettre à l’épreuve notre technologie. La question de la détection de la matière noire a intrigué une équipe de chercheurs de l’université de Saragosse (Espagne). Dans une étude, les scientifiques se sont alors demandé comment mesurer la matière noire véhiculée par l’Ouragan S1 avec les outils à notre disposition, rappelle RTL.

Si les mesures sont encore impossibles ou imparfaites, la matière noire pourrait se dévoiler davantage à l’avenir.