Vie extraterrestre: La Nasa s'associe à une mission privée sur Encelade, un satellite de Saturne

ESPACE La Nasa épaulerait la fondation du milliardaire Yuri Milner, qui compte bien trouver la trace d’une existence extraterrestre sur ce satellite de Saturne…

20 Minutes avec agence

— 

Une vue de la lune de Saturne Encelade photographiée par la sonde Cassini.
Une vue de la lune de Saturne Encelade photographiée par la sonde Cassini. — Nasa

Y a-t-il de la vie sur Encelade, la lune glacée de Saturne ? Missionné par l’entrepreneur milliardaire russo-israélien Yuri Milner, la Nasa aiderait à la mise en place d’une mission privée dont l’objet est de vérifier la présence d’une vie extraterrestre sur cette planète, rapporte Science Post vendredi 9 novembre.

Les accords signés par l’agence spatiale américaine et la fondation Percthrough Starshot à but non lucratif de Yuri Milner en septembre dernier montrent que les deux organisations travaillent sur des plans scientifiques, techniques et financiers pour cette mission ambitieuse.

La Nasa aurait déjà engagé plus de 70.000 dollars (62.000 euros) pour aider à la réalisation d’une étude de concept pour une mission de survol, peut-on lire dans New Scientist.

Découverte majeure en 2015

Encelade mesure 500 km de diamètre. Cette petite lune est l’un des nombreux satellites naturels de Saturne.

En 2015, la sonde Cassini avait décelé une émanation d’hydrogène moléculaire venant de sa surface. Selon les scientifiques, ce pourrait être le signe « d’évents hydrothermaux installés dans un océan souterrain », souligne Science Post. Un environnement propice au développement de micro-organismes.

Plusieurs autres missions

Yuri Milner est l’un des principaux pourvoyeurs de Breakthrough Initiatives qui ambitionne de trouver la preuve de l’existence d’une vie extraterrestre. Une autre mission, Breakthrough Starshot, envisage d’envoyer une nano-sonde vers Alpha du Centaure à une vitesse de 20 % celle de la lumière.

La Nasa travaille également à une autre mission autour de Saturne, rappelle de son côté Clubic. L’agence spatiale prévoit de lancer une sonde entre 2022 et 2025 vers Europe, autre satellite de la planète géante.