Deux mille ans pour ressusciter

Yaroslav Pigenet

— 

wikipedia

Un milieu sec et aride peut conserver aussi bien qu’un congélateur. La preuve: des chercheurs sont parvenus à faire germer une graine de palmier dattier qui avait passé prés de 2000 ans dans le désert de Judée, en Israël.

 
Vieilles comme Hérode

Les graines font partie d’un stock découvert en 1963, lors de fouilles archéologiques menées sur le site de Masada (Israel), et qu’a pu récupérer l’équipe de botanistes menée par Sarah Sallon, directrice du Louis L. Borick Natural Medicine Research Center de Jerusalem.

La datation au carbone 14 a révélé que ces graines, issues d’une variété de dattes largement cultivées au premier siècle mais aujourd’hui disparues, ont été «produites» il y a plus de 1.700 ans. A cette époque, la région de la mer Morte, moins aride, exportait ses dattes dans toute la Méditerranée.

 
Le choix dans la datte

Les chercheurs ont ensuite décidé de planter l’une des graines, baptisée pour l’occasion Mathusalem. Celle-ci a germé au bout de 8 mois - tout comme les dattes modernes- et les scientifiques ont pu suivre sa croissance pendant près de 15 mois. L’expérience est présentée aujourd’hui dans la revue «Science».

Sallon et ses collègues ont désormais commencé à analyser génétiquement la jeune vieille plante. Leur objectif, à long terme, est de parvenir à croiser ces variétés anciennes avec les variétés actuellement cultivées afin de créer de nouveaux palmiers plus résistants à la sécheresse et aux maladies.