Méditerranée: L'Etna pourrait causer un tsunami s'il continue de s'affaisser

CATASTROPHE NATURELLE Les vulcanologues alertent sur le raz-de-marée que pourrait provoquer l’écroulement partiel dans la mer du volcan sicilien…

20 Minutes avec agence
— 
Le volcan Etna, en Sicile.
Le volcan Etna, en Sicile. — Marcello Paternostro AFP

Sous l’effet de la gravité, l’Etna s’effondre petit à petit dans la mer Méditerranée. Le volcan fait ainsi courir le risque d’un raz-de-marée en mer Ionienne, alertent des vulcanologues dans une étude publiée le 10 octobre dans Science Advances.

Le glissement concerne le flanc sud-est du volcan de Sicile (Italie) et s’effectuerait sur trois centimètres chaque année. « Le déplacement soudain de grandes quantités de matière dans l’eau peut provoquer des tsunamis aux effets extrêmes », estiment les chercheurs.

Un phénomène incertain mais dévastateur

Les chercheurs ont mené leurs observations entre avril 2016 et juillet 2017. En mai 2017, ils ont même mesuré un mouvement de terrain de 4 centimètres sur une période de huit jours. « Le déplacement du flanc de l’Etna présente un danger bien plus sérieux que nous ne le pensions précédemment », écrivent-ils en introduction de leur étude.

Les vulcanologues sont incapables de déterminer la date d’un éventuel effondrement, ni même affirmer avec certitude qu’un tel phénomène se produira. Mais selon eux, le risque d’un glissement important est aussi sous-estimé dans d’autres régions volcaniques du monde. Un phénomène semblable se serait produit au large des côtes israéliennes il y a près de 8.000, précisent-ils.