Une caméra capture 10.000 milliards d'images par seconde et nous montre le parcours de la lumière au ralenti

BLUFFANT Cette caméra, baptisée T-CUP, est en mesure de capturer 10.000 milliards d’images par seconde…

20 Minutes avec agence
— 
Une capture de la vidéo montrant le cheminement des rayons lumineux.
Une capture de la vidéo montrant le cheminement des rayons lumineux. — Light : Science and Applications

Si nos yeux et notre cerveau ne peuvent voir que 1.000 images par seconde, trop peu pour voir la propagation de la lumière, une caméra en est, elle, désormais capable. Des scientifiques ont mis au point un engin capable de capturer 10.000 milliards (10 billions) d’images par seconde.

Grâce à cette caméra, baptisée T-CUP, les chercheurs ont réussi à filmer la propagation de la lumière, qui se déplace à une vitesse d’environ 300.000 km/s. C’est le résultat d’une étude parue en août dans la revue Light : Science & Applications et relayée par Science Post. Une vidéo montre ainsi au ralenti le chemin des rayons lumineux



Combinaison de technologies

Pour y parvenir, les chercheurs sont partis du système de la photographie ultrarapide comprimée (CUP) et y ont ajouté une imagerie à balayage femtoseconde. « Nous savions qu’en utilisant uniquement une caméra à balayage femtoseconde, la qualité de l’image serait limitée », explique Lihong Wang, professeur en ingénierie médicale et électrique.



En combinant les deux technologies, les scientifiques ont pu obtenir une « transformation de radon pour obtenir des images de haute qualité, tout en enregistrant dix billions d’images par seconde », poursuit le chercheur américain.



Cette avancée devrait permettre d’améliorer les nouvelles générations de microscopes dans de nombreux domaines (biomédical, physique, étude des matériaux). « Nous entrevoyons déjà des possibilités d’augmenter la vitesse jusqu’à atteindre un billiard d’images par seconde ! », s’enthousiasme Lihong Wang.