Mystère: Des chercheurs marseillais ont retrouvé le «tueur» du Caravage (c'est un staphylocoque doré)

COLD CASE Les équipes de l'IHU Méditerranée Infection ont analysé les dents du peintre baroque Le Caravage, mort en 1610...

J.S.-M.

— 

Un tableau du Caravage, lors d'une exposition à Paris (illustration).
Un tableau du Caravage, lors d'une exposition à Paris (illustration). — SIPA

On le savait bagarreur… C’est sans doute une baston de trop qui a coûté la vie au Caravage, célèbre peintre baroque italien mort en 1610 en Toscane. Selon les chercheurs de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection, Michelangelo Merisi da Caravaggio est mort d’une septicémie contractée par une blessure, suite à une bagarre.

Le secret était dans les vaisseaux sanguins des dents du peintre

Les chercheurs ont extrait la pulpe des dents du peintre, où courent de nombreux vaisseaux sanguins. En combinant trois méthodes de détection de l’ADN, « le tueur a été identifié : un staphylocoque doré », écrivent les chercheurs dans un communiqué.

Ce résultat sera publié dans la revue scientifique Lancet infectious diseases, cet automne.