VIDEO. Space X: Qui est Yusaku Maezawa, le milliardaire japonais qui deviendra le premier touriste lunaire?

PORTRAIT Après des débuts dans le punk hardcore, cet amateur d'art a fait fortune dans le commerce en ligne...

M.C.

— 

L'entrepreneur japonais Yusaku Maezawa en 2011.
L'entrepreneur japonais Yusaku Maezawa en 2011. — Takeshi Fujiwara/AP/SIPA

Il devrait être le premier touriste envoyé autour de la Lune par la compagnie spatiale privée américaine Space X vers 2023, avec des artistes invités par ses soins pour compagnons de voyage. Qui est le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, un collectionneur d’art contemporain qui a fait fortune dans la vente en ligne de vêtements ?

Un passé de rockeur

Le futur milliardaire, né dans le département de Chiba, près de Tokyo, apprend la guitare au collège avant de se mettre à la batterie parce que l’on « cherche toujours des batteurs ». Il forme avec des camarades de classe le groupe de punk harcore Switch Style, qui sort son premier EP en 1993. Tout en enchaînant les dates, il lance une entreprise de vente de disques par correspondance qu’il baptisera Start Today, du nom d’un album du groupe de punk hardcore new-yorkais Gorilla Biscuits.

Switch Style en 1996

Il a fait fortune dans le commerce en ligne

Au tournant des années 2000, alors que son entreprise offre désormais ses services sur internet, Yusaku Maezawa commence à vendre également des vêtements. En 2004, il lance la galerie marchande de vêtements Zozotown, qui propose aujourd’hui plus de 500.000 produits de 6.300 marques et emploie 900 personnes. Il est la 18e fortune du Japon avec environ 3 milliards de dollars, selon le classement du magazine américain Forbes.

Un collectionneur d’art

Avant de se prévaloir du titre de futur « premier touriste lunaire » de Space X, le milliardaire s’est fait connaître comme collectionneur d’art contemporain et mécène. Son nom avait déjà fait le tour de la planète lorsqu’il avait acquis en mai 2017 un tableau sans titre de Jean-Michel Basquiat au prix record de 110,5 millions de dollars lors d’enchères organisées par Sotheby’s à New York. Il avait aussi déjà raflé des œuvres de Pablo Picasso, Roy Lichtenstein, Andy Warhol, Alexander Calder ou Jeff Koons, ainsi qu’un autre Basquiat.

View this post on Instagram

#Picasso

A post shared by Yusaku Maezawa (@yusaku2020) on

Yusaku Maezawa dit fonctionner « à l’instinct » sans chercher les conseils de spécialistes du marché de l’art : « J’achète simplement ce que je trouve beau. C’est tout. J’aime les grandes œuvres et l’histoire qui est derrière elles, mais les posséder n’est pas une fin en soi. »

Pourquoi emmener des artistes sur la Lune ?

« Ils auront à créer quelque chose à leur retour sur Terre, a expliqué Yusaku Maezawa. Leurs chefs-d’œuvre inspireront tous les rêveurs qui sommeillent en nous. » Le voyage, pour eux, sera gratuit, a précisé Elon Musk. Qui seront-ils ? Le Japonais choisira lui-même, et contactera d’abord de « grands » artistes qu’il « aime ». Parmi les catégories possibles : peintre, sculpteur, photographe, musicien, réalisateur, styliste et architecte. « S’il vous plaît, ne dites pas non ! » a-t-il lancé à l’adresse de ceux qu’il invitera un jour.