Vie extraterrestre: Une intelligence artificielle a détecté 72 mystérieux signaux venus de l'espace

ESPACE Des chercheurs utilisent l'intelligence artificielle pour en apprendre davantage sur les sursauts radio rapides...

20 Minutes avec agence

— 

Le radiotélescope de Green Bank en Virginie-Occidentale.
Le radiotélescope de Green Bank en Virginie-Occidentale. — Fabienne Faur AFP

Avez-vous déjà entendu parler des FRB ? Si la réponse est négative, ne vous inquiétez pas, c’est normal. Il s’agit de « Fast radio bursts », soit des sursauts radio rapides. Concrètement, ce sont des signaux provenant de galaxies éloignées. Selon différentes théories, il pourrait s’agir d’explosions d’étoiles soufflées par des trous noirs ou des signatures technologiques développées par des civilisations avancées.

Grâce à une intelligence artificielle et au machine learning mise en place dans le cadre du projet Breakthrough Listen, 72 nouveaux FRB ont ainsi été découverts, rapporte Ouest-France ce mardi.

A 3 milliards d’années-lumière

Ces signaux proviennent d’une source située à 3 milliards d’années-lumière de la Terre, nommée FRB 121102. « Ce travail n’est que le début de l’utilisation de nouvelles méthodes puissantes pour trouver des sursauts radio rapides. Nous espérons que nos travaux inspireront d’autres équipes pour se plonger sérieusement dans l’usage du machine learning dans le domaine de la radioastronomie », a expliqué sur le site du projet Gerry Zhang, un chercheur du SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence) de Berkeley à l’origine du développement de l’algorithme.

Lancé en 2015 grâce au milliardaire russe Yuri Milner, Breakthrough Listen est considéré comme le projet le plus abouti en termes de recherche de signaux extraterrestres, indique Ouest-France. L’objectif est de détecter une éventuelle intelligence extraterrestre grâce aux radiotélescopes Green Bank Observatory (Etats-Unis) et le Parkes Observatory (Australie). La découverte de ces 72 signaux en serait-il déjà la preuve ?

>> A lire aussi : Un objet non identifié traverse le ciel australien, les ufologues deviennent fous

>> A lire aussi : Non, non, les extraterrestres ne se sont pas posés dans les champs de maïs