VIDEO. D’incroyables images de feux de forêts, cyclones et tempêtes prises depuis l’espace par la Nasa

CLIMAT Une photo publiée par l'agence spatiale permet de visualiser les conséquences des émissions de CO2 sur la Terre...

H. B.

— 

Photo de l'atmosphère de la Terre prise par la Nasa le 23 août 2018.
Photo de l'atmosphère de la Terre prise par la Nasa le 23 août 2018. — Photo Nasa

Les clichés sont impressionnants. La Nasa vient de publier des images satellite montrant les aérosols émis sur la planète lors de la journée du jeudi 23 août, indique  france info. Les aérosols sont des micro-particules issus des activités humaines (transports, usines…) ou de phénomènes naturels (tempêtes, volcans…) qui se retrouvent dans l’air au-dessus des terres, des océans, des déserts ou des montagnes. En observant ces aérosols, on peut ainsi deviner où se situent les feux de forêt et ouragans, et visualiser les conséquences des émissions de CO2 sur la Terre. Et le résultat est alarmant…

« Si vous avez déjà vu de la fumée s’échappant d’un feu de forêt ou de la poussière soulevée par le vent, vous avez déjà observé des aérosols, indique l’agence spatiale américaine. Cette visualisation utilise des données satellitaires de Nasa Earth pour montrer la masse de particules qui dansent et tourbillonnent dans l’atmosphère », écrit l’agence spatiale dans son tweet.

Du rouge, du violet et du bleu

En rouge sur la photo, on retrouve le carbone présent dans la fumée des feux de forêt ou dans les émissions produites par les voitures et les usines. On note la présence cet aérosol en Amérique du Nord, touchée par plusieurs incendies ces dernières semaines, notamment en Californie, mais aussi en Afrique où des terres sont défrichées par le feu pour fertiliser les sols, explique  l’Observatoire de la Terre de la Nasa.

Le violet correspond à la poussière et au sable soulevés par les vents au-dessus de déserts, comme celui du Sahara. Quant à la couleur bleue, elle révèle la présence de sel marin et permet de visualiser notamment les typhons Soulik et Cimaron, près de la Corée et du Japon, ainsi que le cyclone Lane, qui a provoqué des inondations à Hawaï.