VIDEO. Encore trop de préjugés maladroits sur les gauchers

CROCHET GAUCHE Ce 13 août, c'est la journée internationale des gauchers, l'occasion de rappeler à quel point il n'est pas toujours facile de se servir de sa main gauche...

T.L

— 

Barack Obama, l'un des plus célèbres gauchers du monde.
Barack Obama, l'un des plus célèbres gauchers du monde. — Jacques Witt/SIPA

Dur dur d’être un gaucher. Vous souvenez-vous, quand vous étiez enfant, à quel point vos instituteurs et vos professeurs s’acharnaient à vous faire tenir votre stylo « correctement » ? Ou pis encore, quand ils tentaient par tous les moyens de vous faire devenir droitier ? Le nombre d’ustensiles qui n’étaient conçus que pour les droitiers, voici également un souvenir pénible à nos cœurs, à commencer par les redoutables ciseaux.

Il était facile dans ces conditions de se traîner la mauvaise réputation de personnes maladroites ayant « deux mains gauches ». S'adapter et subir. En France, les gauchers furent longtemps perçus comme des gens un peu « anormaux », comme des contrariants à contrarier.

Cette époque est révolue mais les gauchers pâtissent encore, dans de nombreux pays, de traitements particuliers dont ils se passeraient bien volontiers.

En cette journée internationale des gauchers, il ne reste qu’à lever le poing gauche pour assumer fièrement sa particularité.