Espace: La Nasa va envoyer une sonde au plus près du Soleil

ASTROPHYSIQUE L'objectif de la sonde est de s'approcher le plus près possible du Soleil pour l'étudier, sans fondre... 

20 Minutes avec agence

— 

La sonde comportera une face blanche pour refléter au maximum la lumière du Soleil. (illustration)
La sonde comportera une face blanche pour refléter au maximum la lumière du Soleil. (illustration) — Capture d'écran YouTube / NASA Goddard

La Nasa va lancer entre le 31 juillet et le 19 août une sonde qui aura pour mission de s’approcher le plus possible du Soleil. Baptisée Parker Solar Probe, l’engin spatial sera le plus rapide existant avec une vitesse de 700 000 km/h, rapporte Ouest-France.

La sonde va être envoyée à 150 millions de kilomètres de la Terre. Un pari risqué, alors que la température du Soleil avoisine les 5.300 degrés en surface et les 5 millions de degrés en couronne.

Pour étudier les particules solaires

L’objectif de Parker Solar Probe va être de « toucher » le Soleil. La sonde et ses 685 kilos vont orbiter à 5 millions de kilomètres de l’étoile pour essayer de comprendre comment les particules du vent solaire s’accélèrent. Une énigme qui n’a pas encore été résolue par les astrophysiciens.

D’autre part, l’engin devrait être capable de récupérer des échantillons des couches extérieures de l’atmosphère solaire en 2023-2024, période à laquelle seront atteintes les orbites les plus proches du Soleil.

La sonde va-t-elle fondre ?

Comment faire pour que Parker Solar Probe ne fonde pas ? La face exposée au Soleil sera recouverte d’une peinture céramique blanche et brillante, afin de refléter autant de lumière que possible.

Mais selon la Nasa, c’est surtout la différence entre la chaleur et la densité de l’espace qui rend le défi possible. « Pensez à la différence entre un four chaud et une casserole d’eau bouillante », commence Susannah Darling de la Nasa. « Vous pouvez plonger votre main dans le four, pas dans la casserole », explique la spécialiste. « Pareil pour ce qui concerne le voyage à la surface du Soleil : (…) la sonde solaire (…) ne recevra pas autant de chaleur. »

>> A lire aussi : Etats-Unis: Une femme poursuit la Nasa pour protéger une fiole de poussière de lune

>> A lire aussi : VIDEO. Lancement réussi pour le satellite découvreur de planètes de la Nasa