Un robot Lego contrôlé par le cerveau d’un ver, une nouvelle prouesse scientifique

ROBOTIQUE Le cerveau virtuel de ce ver a réussi à contrôler la structure du robot…

20 Minutes avec agence
— 
Ce robot Lego s'est comporté comme s'il était un vrai ver.
Ce robot Lego s'est comporté comme s'il était un vrai ver. — Capture d'écran Youtube/Timothy Busbice

Avec le développement de l’informatique et des nouvelles technologies, la science avance à pas de géant. Les frontières de l’inimaginable ont une nouvelle fois été repoussées par le collectif OpenWorm.

Comme le rapporte Science Alert ce lundi, une équipe de chercheurs est parvenue à télécharger l’esprit d’un ver dans un robot Lego.

Trois années de travail

Concrètement, les scientifiques ont cartographié toutes les connexions entre les 302 neurones du Caenorhabditis elegans (C. elegans), un petit ver translucide d’environ un millimètre, et à simuler ces échanges au sein d’un logiciel.

Pour réaliser une telle prouesse, cette équipe internationale travaille depuis 2014. Résultat : l’esprit virtuel du ver a réussi à contrôler la structure d’un robot Lego sans qu’aucune instruction ne soit programmée.

>> A lire aussi : VIDEO. Robots: Ces muscles artificiels peuvent soulever 1.000 fois leur poids

Avec un cerveau humain ?

Pour que le cerveau virtuel réussisse à diriger le robot, ce dernier était équipé de toutes les parties du corps essentielles au ver, comme des petits moteurs pour les déplacements ou des capteurs sonar. « Ce robot s’est comporté comme s’il était un C. elegans. La stimulation de son nez a stoppé le mouvement avant. La simulation de ses capteurs tactiles antérieurs et postérieurs a fait bouger le robot en conséquence. Et la simulation des capteurs de nourriture a fait avancer le robot », ont déclaré les chercheurs.

A terme, l’objectif du collectif est de reproduire le comportement de ce ver dans un programme informatique. Mieux, ils espèrent pouvoir, un jour, faire de même avec un cerveau humain. Tout un programme.

>> A lire aussi : Chine: Un robot réussit le concours de médecine après avoir bachoté pendant un an et demi