Un astéroïde de la taille d’une maison passera très près de la Terre ce jeudi

ASTRONOMIE Un corps céleste de la taille d'une grosse maison va passer à moins de 44.000 kilomètres de notre planète sans représenter de danger pour celle-ci…

20 Minutes avec agences
— 
illustration astéroïde.
illustration astéroïde. — HO / NASA / AFP

Il mesure entre 15 et 30 mètres. L’astéroïde baptisé 2012 TC4 va passer ce jeudi à moins de 44.000 kilomètres de notre planète. De la taille d’une grosse maison, il ne représente aucun danger, y compris pour les satellites.

Mais son passage sera l’occasion d’un exercice test autour de ce type d’objet céleste potentiellement menaçant pour la planète.

Un exercice de défense planétaire

« Cette fois-ci, ce n’est pas un cas préoccupant mais nous allons en profiter pour nous entraîner. Le jour où arrivera un objet dangereux, nous aurons répété », indique Detlef Koschny, codirecteur du segment objets géocroiseurs de l’Agence spatiale européenne (ESA).

L’exercice est coordonné par l’université du Maryland (Etats-Unis), avec la participation notamment de la Nasa et de l’Agence spatiale européenne (ESA). Plusieurs observatoires dans le monde vont braquer leurs télescopes sur l’astéroïde alors qu’il s’approchera de la Terre. Ils enverront leurs informations à des centres gérant les situations d’urgence afin de vérifier si les données sont claires et bien comprises ou s’il faut améliorer la procédure.

Il pourrait toucher la Terre en 2079

L’astéroïde, qui tourne autour du Soleil en 609 jours, a été découvert en 2012 puis n’a plus été observé pendant cinq ans. Après l’avoir à nouveau repéré cet été, les astronomes ont pu calculer sa trajectoire. Et déterminer que son prochain passage près de la Terre, en 2050, sera, encore une fois, sans danger. Contrairement à celui de 2079, année où il pourrait bien toucher la Terre.

2012 TC4 a une taille proche du météore de 20 m de diamètre qui s’était désintégré au-dessus de la Russie en 2013. En apercevant le bolide lumineux dans le ciel, les gens s’étaient rués aux fenêtres mais l’onde de choc avait fait éclater les vitres. Bilan : plus de 1.300 blessés.

>> A lire aussi : Des chercheurs alertent sur le risque grandissant de collision entre la Terre et un astéroïde