VIDEO. Contre l'homophobie, la science

IDÉES REÇUES Max Bird vous explique pourquoi, non, l'homosexualité n'est pas un choix, une déviance, ou un effet de notre environnement...

Emilie Petit

— 

Les préjugés sur l'homosexualité persistent... Heureusement, Max Bird est là !
Les préjugés sur l'homosexualité persistent... Heureusement, Max Bird est là ! — capture d'écran
  • Contre nature, un risque pour l'éducation des plus jeunes, un choix, une déviance: nombreux sont les préjugés sur l'homosexualité.
  • D'où peut bien venir cette attirance pour une personne du même sexe ? Un biologiste s'est penché sur la question. Tout comme Max Bird !

L'homosexualité est liée à notre environnement. C'est un choix. Une déviance moderne. C'est sûr. Enfin... ce sont surtout les idées reçues qui circulent. D'autant que jusqu'en 1982, l'homosexualité était interdite en France.

Mais les choses sont bien différentes aujourd'hui, même si moultes préjugés persistent. Heureusement, Max Bird est là pour nous expliquer pourquoi, définitivement non, l'homosexualité n'est ni une maladie, ni contre nature, et est encore moins déterminée par notre éducation. C'est la science qui le démontre. L'origine serait d'ailleurs plutôt embryonnaire...

Fin de l’innocence ou de l’ignorance, Max Bird s’attaquera pour vous prochainement à une autre idée reçue en partenariat avec 20 Minutes.