Les jambes, plus c’est long, plus c’est bon

Yaroslav Pigenet

— 

Un Camerounais de 35 ans a été interpellé à l'aéroport de Francfort avec plus d'un kilogramme de cocaïne dissimulé dans sa jambe artificielle, a indiqué mardi le porte-parole de la douane de l'aéroport.
Un Camerounais de 35 ans a été interpellé à l'aéroport de Francfort avec plus d'un kilogramme de cocaïne dissimulé dans sa jambe artificielle, a indiqué mardi le porte-parole de la douane de l'aéroport. — Daniel Janin AFP/Archives

L’un des stéréotypes les plus tenaces du petit monde de la mode vient de trouver sa justification scientifique: que nous soyons homme ou femme, nous trouvons plus attractifs ceux ou celles qui ont de longues jambes. C’est en tous cas ce que viennent d’observer Boguslaw Pawlowski et Piotr Sorokowski au cours d’une expérience à paraître dans la revue «Evolution and Human Behavior».

 
Casting de jambes

Ces deux psychologues de l’université de Wroclaw (Pologne) ont demandé à 218 sujets des deux sexes d’estimer l’attirance qu’ils éprouvaient pour des photos en pied de femmes et d’hommes. Les photos présentées ont été retouchées de manière à ce que les personnages aient tous la même taille; en revanche la longueur de leurs jambes s’écartait de 0, 5, 10 ou 15% (en plus ou en moins) de la moyenne polonaise.

Les sujets ont systématiquement préféré les personnages ayant des jambes 5% plus longues que la moyenne. Leur choix se portant ensuite sur les «jambes normales» et sur ceux ayant des jambes 10% plus longues.

 
La santé par les jambes

Pour Pawlovski et Sorokowski, ces résultats sont la manifestation d’un comportement instinctif qui pousse n’importe quel animal à choisir les partenaires en meilleure santé pour se reproduire. «Des jambes courtes ou excessivement longues peuvent être le signe d’un désordre biologique telle qu’une tare génétique ou d’un problème de santé durant l’enfance» indiquent les chercheurs. Ils soulignent notamment que, quel que soit le sexe, le fait d’avoir les jambes courtes est associé à un risqué plus élevé de maladie cardio-vasculaire et de diabète.