Quatre bonnes habitudes rallongent la vie de 14 ans

Yaroslav Pigenet

— 

DR

On s’en doutait un peu, mais on en a désormais la preuve : pour vivre vieux, il faut vivre sainement et emprunter les passages cloutés. Une étude épidémiologique publiée mardi dans la revue PLoS Medecine montre en effet que les sujets qui s’appliquent les quatre principales recommandation de santé publique gagnent plus de 10 ans d’espérance de vie par rapport à leur congénères moins prudents.

 

Quatre fois moins de chance de mourir

La gérontologue Kay-Thee Khaw et ses collègues de l’Université de Cambridge ont analysés, entre 1993 et 2006, les dossiers médicaux de  20000 britanniques âgés de 45 à 79 ans au début de l’étude. Ils ont ainsi constaté que les sujets qui ne fument pas, qui boivent moins de 7 verres de vin par semaine, qui pratiquent un sport et qui mangent régulièrement 5 fruits et légumes par jour vivent en moyenne 14 ans de plus que ceux qui n’ont adopté aucune de ces bonnes habitudes. Ainsi, sur une période de 11 ans, les amateurs de vie saine ont 4 fois moins de chance de mourir que les fumeurs-buveurs sédentaires qui n’aiment pas la verdure. 

 

Cette recherche fait partie du vaste programme de recherche EPIC (European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition) mené dans plusieurs pays européen, dont la France. L’objectif d’EPIC est d’étudier l’incidence du régime alimentaire, du style de vie et des facteurs environnementaux dans l’apparition de cancer et d’autres maladies chroniques.