La lune de Saturne Encelade possède «presque tous les ingrédients nécessaires à la vie», selon la Nasa

ESPACE L'agence américaine a présenté ses dernières découvertes, jeudi...

Philippe Berry

— 

Les jets expulsés à la surface de la lune de Saturne Encelade contiennent de l'hydrogène.
Les jets expulsés à la surface de la lune de Saturne Encelade contiennent de l'hydrogène. — NASA

La vidéo en direct ci-dessous ou en cliquant ici:

 

20h50: C'est terminé

On fait la synthèse rapidement des annonces. La version courte: Encelade possède une source d'énergie mais on ne sait pas encore s'il y a une forme de vie microbienne. La quête continue.

20h45: Les mondes océaniques en vidéo

 

20h40: Y a-t-il plus de chance de trouver de la vie sur Encelade ou Europe?

On ne sait pas. Mais selon la Nasa, le fait qu'il y ait beaucoup de nourriture (hydrogène et dioxyde de carbone) sur Encelade signifie peut-être qu'il n'y a pas de vie (sinon elle se nourrirait) car la lune est trop jeune. En revanche, Europe a peut-être eu assez de temps pour que la vie s'y développe. On en saura plus avec la prochaine mission en 2020 à destination de la lune de Jupiter.

20h35: Des microalgues ou des gros poissons?

Une question posée à la Nasa. «On serait contents de trouver n'importe quelle forme de vie. Le plus probable serait des micro-organismes avant de penser à quelque chose de plus gros», répond une chercheuse de l'agence.

20h30: L'autre découverte concerne Europe

Un autre jet gigantesque de vapeur d'eau a été détecté à la surface de la lune de Jupiter par Hubble.

20h25: La Méthanogenèse, la réaction chimique clé pour la vie au fond des océans

Sur Terre, les micro-organismes au fond des océans utilisent l'hydrogène comme énergie et du CO2 pour produire du méthane, l'une des réactions chimiques-clés de la vie. Avoir trouvé de l'hydrogène sur Encelade signifique donc que s'il y a des microbes, ils disposeraient d'une source d'énergie.

20h15: De l'hydrogène détecté dans les geysers d'Encelade

C'est donc la grosse annonce: la sonde Cassini a détecté de l'hydrgène dans les geysers qui s'échappe à la surface de la lune de Saturne. Cela signifie qu'il y a une activité géothermique dans son océan souterrain, à l'image de ce qu'on connaît sur Terre. «Cela augmente la propabilité qu'il puisse y avoir une vie microbienne» dans cet océan, indique la Nasa. Attention, aucun signe dela présence de micro-organisme n'a été détecté pour l'instant mais l'hydrogène, sur Terre, est une source d'énergie pour la vie microbienne sous-marine.

20h10: La longue quête de la vie extraterrestre

La quête de la vie extraterrestre comme ici, sur Terre, indique la Nasa. Puis Galileo dans les années 90 autour des lunes de Jupiter. Sur Europe, elle a détecté une "signature magnétique" correspondant à un possible océan souterrain. Puis Cassini a également détecté des panaches de vapeur s'échappant sans doute d'un océan sous la surface d'Encelade.

20h00: Y a-t-il de la vie ailleurs que sur Terre?

C'est la question à 1 milliard de dollars (on ne devrait pas avoir la réponse aujourd'hui, on ne s'enflamme pas).

20h00: Bonsoir à tous

Et bienvenue. On ne sait pas trop ce que la Nasa va sortir de son chapeau, mais ça doit commencer "any minute" now.

Un communiqué de presse mystérieux, une illustration colorée : il n’en fallait pas plus pour que la Nasa fasse trépigner d’impatience les passionnés d’espace. A 20h00, l’agence américaine va présenter des « découvertes sur des mondes océaniques extraterrestres ».

Vu que la sonde Cassini est mise en avant, il s’agit a priori d’annonces sur les lunes de Saturne. On sait déjà qu’Encelade abrite un océan souterrain d’eau salée, qui serait maintenu à l’état liquide grâce aux forces de marée. Et sur Titan, on trouve des mers de méthane liquide. La vie a-t-elle pu se développer sur ces mondes glacés ? Il faudra sans doute attendre 2020 pour être fixé, alors que la Nasa doit envoyer une sonde sur la lune de Jupiter Europe. En attendant, rendez-vous sur 20 Minutes pour ne rien rater des annonces.