SpaceX réussit le lancement de Falcon 9, la première fusée «recyclée» de l’histoire

ESPACE La société américaine entend ainsi ouvrir la voie à une nette réduction des coûts de mise sur orbite…

20 Minutes avec agences

— 

La société américaine SpaceX a lancé le 30 mars 2017 avec succès depuis Cap Canaveral (Etats-Unis) sa fusée Falcon 9 dont le premier étage a déjà volé et a été recyclé.
La société américaine SpaceX a lancé le 30 mars 2017 avec succès depuis Cap Canaveral (Etats-Unis) sa fusée Falcon 9 dont le premier étage a déjà volé et a été recyclé. — Craig Bailey/AP/SIPA

« C’est un jour incroyable pour l’espace et l’industrie spatiale », a déclaré Elon Musk, fondateur et patron de SpaceX. La société américaine a lancé ce jeudi soir avec succès depuis Cap Canaveral (Etats-Unis) sa fusée Falcon 9 dont le premier étage a déjà volé et a été recyclé. Une première.

Le lanceur, qui transportait un satellite de télécommunications de la firme luxembourgeoise SES, s’est arraché de son pas de tir du Centre spatial Kennedy à l’heure prévue dans un ciel dégagé.

>> A lire aussi : SpaceX va réutiliser un étage de sa fusée Falcon 9 pour un lancement, une première

Réduire les coûts de mise sur orbite

Haut de 41 mètres, le premier étage s’est séparé du reste du lanceur 2 min 41 après le décollage. Puis il a entamé une descente contrôlée par ses rétrofusées et s’est posé en douceur sur une plateforme flottante dans l’océan Atlantique, 8 min 32 après le lancement.

Le déploiement du satellite s’est également déroulé sans encombre, 32 minutes après le décollage. « On peut faire voler et revoler le premier étage d’un lanceur, qui est la partie la plus chère, et cela finira par aboutir à une énorme révolution du vol spatial », s’est de son côté félicité le milliardaire.

>> A lire aussi : Expédier deux touristes autour de la Lune: « Space X en est capable, mais pas pour fin 2018 »

La société américaine entend en effet ouvrir la voie à une nette réduction des coûts de mise sur orbite. Pour rappel, la directrice générale de SpaceX, Gwynne Shotwell, avait estimé l’an dernier que le recyclage du premier étage de Falcon 9 pourrait réduire le coût de lancement d’environ 30 %.