Le mammouth ressuscité d’ici deux ans? Les scientifiques y croient

GENETIQUE Pour y parvenir, les chercheurs misent sur une technique génétique baptisée CRISPR/Cas9…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un mammouth.
Illustration d'un mammouth. — MARY EVANS/SIPA

La génétique permettra-t-elle bientôt au mammouth laineux, disparu il y a 4.000 ans, de ressusciter ? C’est en tout cas la piste sur laquelle avancent des équipes scientifiques de l’université américaine d’Harvard.

Le processus a été détaillé par le professeur George Church à l’occasion du rassemblement annuel de l’Association américaine pour l’avancement des sciences, qui s’est tenu à Boston mi-février.

« Produire un embryon hybride »

« Notre objectif est de produire un embryon hybride entre un éléphant et un mammouth. En réalité, il s’agirait plutôt d’un éléphant avec de nombreuses caractéristiques d’un mammouth. Nous n’y sommes pas encore, mais cela pourrait arriver dans deux ans », a ainsi affirmé le spécialiste, cité par The Guardian.

Pour y parvenir, les chercheurs misent sur une technique génétique baptisée CRISPR/Cas9, utilisée sur l’éléphant d’Asie, plus proche parent du mammouth encore présent sur Terre, d'après France Info. Ils vont ensuite remplacer certaines parties du génome de l’animal par des fragments d’ADN de mammouth provenant d’animaux retrouvés en parfait état de conservation dans les sols gelés de Sibérie.

>> A lire aussi : Crispr-Cas9: Un espoir pour soigner les maladies génétiques mais des inquiétudes éthiques

Objectif : créer une créature hybride, possédant de « petites oreilles, de la graisse sous la peau, de longs poils bruns et un sang adapté au froid », précise le site. Et si les scientifiques seraient désormais en train de créer l’embryon, après être longtemps restés bloqués au stade cellulaire, plusieurs années seront encore nécessaires avant qu’une créature vivante ne puisse voir le jour, d’autant que le procédé soulève de nombreuses questions éthiques.