Exoplanètes: Des scientifiques veulent dire «bonjour» à Proxima b

ESPACE Ces chercheurs veulent tenter d’engager la conversation, via des signaux radio ou laser, avec une éventuelle intelligence extraterrestre présente sur l’exoplanète…

C. A.
— 
Vue d'artiste de la surface de l'exoplanète Proxima B
Vue d'artiste de la surface de l'exoplanète Proxima B — ESO/AP/SIPA

Depuis sa découverte en août dernier, elle est l’objet de bien des convoitises. Proxima b, en orbite autour de Proxima du Centaure, est en effet la plus proche cousine de notre bonne vieille planète. Et pour savoir ce qui (ou qui) se cache sur cette exoplanète, des chercheurs ont décidé de l’interroger.

« Bonjour »

Pour se faire, selon les informations de Mercury News, repérées par le Huffington Post, des scientifiques ont décidé de lui dire « bonjour », plutôt que d’attendre un hypothétique signal venu des étoiles.

D’ici à 2018, le but est d’engager la conversation, via des signaux radio ou laser, grâce à l’équivalent mathématique de « nous sommes là et aimerions discuter ! ».

« Cela pourrait être le début d’une belle amitié », a avancé Douglas Vakoch, président du METI (une organisation sur la recherche d’une intelligence extraterrestre).

« Si nous voulons engager un échange sur plusieurs générations, nous devons apprendre et partager des informations », a-t-il dit.

Le message pourrait être diffusé pendant des mois, voire des années. Mais cette initiative n’est pas du goût de tous. Certains scientifiques estiment que ce message pourrait tomber dans l’oreille d’intelligences extraterrestres mal intentionnées et qu’il vaudrait mieux ne rien dire.

A noter que, si une quelconque intelligence souhaitait répondre à un message émis en 2018, sa réponse ne nous parviendrait qu’en… 2026. Une discussion très très longue pourrait alors s’engager.